Le Norisring reprogrammé à la fin de la saison 2021 du DTM

Le calendrier DTM 2021 est complété par la manche du Norisring, suspendue en début de saison et désormais reprogrammée en guise de finale.

Le Norisring reprogrammé à la fin de la saison 2021 du DTM

C'est au Norisring que se déroulera la dernière manche de la saison 2021 du DTM, l'épreuve ayant été reprogrammée pour le week-end du 8 au 10 octobre.

Absent du calendrier 2020 à cause de la crise sanitaire, le circuit allemand devait initialement accueillir le championnat début juillet, après l'ouverture de la saison à Monza, une date devenue traditionnelle. Mais l'augmentation des cas de COVID-19 dans le pays a poussé à annoncer en avril le report de l'épreuve à une date alors indéterminée, la venue de spectateurs n'étant pas possible dans le contexte du moment.

Le DTM a finalement choisi de reprogrammer son déplacement sur le Norisring à la fin du championnat, une semaine après les courses déjà prévues à Hockenheim les 2 et 3 octobre. Cela fait du circuit situé à Nuremberg l'hôte de la finale de cette saison 2021. Ce sera la première fois depuis 2010 que cette manche de clôture ne se déroulera pas à Hockenheim.

"Je suis vraiment ravi que nous puissions organiser cette saison encore la manche du Norisring pour nos fans", a déclaré Benedikt Bohme, directeur général d'ITR, l'organisateur du DTM. "Nous sommes certains que nous pourrons vivre une superbe finale au Norisring, avec l'atmosphère unique qui y règne."

Le retour du DTM au Norisring, avec une manche ouverte aux spectateurs, est accueillie comme "une bonne nouvelle" par le maire de Nuremberg. Avec la confirmation de cette épreuve, le DTM atteint son objectif d'une saison 2021 comptant huit manches. Pour cette première campagne sous les règles du GT3, le calendrier aura été réparti dans cinq pays européens différents, Italie, Belgique, Autriche et Pays-Bas s'étant ajoutés à l'Allemagne.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Götz et Mercedes profitent de la malchance de Van der Linde

Article précédent

Götz et Mercedes profitent de la malchance de Van der Linde

Article suivant

Winkelhock de retour pour remplacer Flörsch au Nürburgring

Winkelhock de retour pour remplacer Flörsch au Nürburgring
Charger les commentaires