Une défaite "difficile à digérer" pour Audi

partages
commentaires
Une défaite
Par : Emmanuel Rolland
20 oct. 2016 à 06:00

Même si Audi a remporté le titre constructeurs et celui par équipes ce week-end à Hockenheim, Dieter Gass, le directeur du DTM de la marque allemande, n'a pas caché son amertume après le sacre manqué pour Edoardo Mortara.

Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Audi RS 5 DTM
Dieter Gass, directeur de DTM Audi Sport
Podium du championnat : Le champion Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM; le deuxième Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi RS 5 DTM; le troisième Jamie Green, Audi Sport Team Rosberg, Audi RS 5 DTM; Best manufacture, Dieter Gass, Head of DTM Audi Sport; Best team, Harry Unflat, Audi Sport Team Abt
Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi RS 5 DTM
Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi RS 5 DTM
Dieter Gass, responsabile du DTM Audi Sport et Jens Marquardt, directeur BMW Motorsport
Dieter Gass, responsable du DTM chez Audi Sport

Avec deux titres en poche à l'issue de la saison 2016, Audi fait bien mieux qu'en 2015 où le constructeur d'Ingolstadt était reparti bredouille, ratant même un titre au Championnat constructeurs qui lui tendait les bras.

Un titre constructeurs qui est tombé cette fois dans l'escarcelle de la marque aux anneaux, tout comme le titre par équipe, attribué à Audi Sport Team Abt Sportsline.

Pourtant, l'ambiance n'était pas à la fête du côté d'Audi après la dernière manche de la saison. Vainqueur de la course 2, Edoardo Mortara ratait le titre pilotes pour quatre petits points, au profit de Marco Wittmann (BMW).

"La victoire en course, et la victoire au championnat sont assez amères", commentait Dieter Gass, le directeur du DTM chez Audi, à l'issue de ce dernier meeting de la saison. "C'est même la victoire la plus amère que nous ayons connu. Nous devons aujourd'hui prendre en considération la course de Zandvoort où "Edo" a été pénalisé sans aucune raison. Et ces points nous manquent aujourd'hui."

De fait, Edoardo Mortara se souviendra longtemps du drive through qui lui avait été imposé dans la course 2 à Zandvoort, pour excès de vitesse sous régime de voiture de sécurité virtuelle alors qu'il occupait le sixième rang. Une sanction imposée… par erreur, les commissaires ayant admis leur faute à l'issue de la course, mais qui envoyait le pilote Audi en dehors de la zone des points.

"Normalement, nous devrions être en position de fêter trois championnats, mais ce n'est pas le cas", poursuit Dieter Gass. "C'est très difficile à digérer."

C'est la victoire la plus amère que nous ayons connu.

Dieter Gass, directeur du DTM chez Audi. 

"Au final, nous avons eu une saison où de nombreuses choses peuvent aller bien ou mal. À Hockenheim, Edoardo a eu un week-end parfait, il a montré qu'il pouvait gagner les deux courses, et cela aurait pu suffire pour gagner le championnat."

"Le problème de Zandvoort est mathématique, c'est pourquoi c'est difficile à accepter."

Edoardo Mortara a raté de gros points à plusieurs autres occasions, notamment lorsqu'il était percuté au départ de la course 2 de l'ouverture à Hockenheim par la BMW de Martin Tomczyk. Puis lors du meeting suivant sur le Red Bull Ring lorsqu'il s'accrochait avec la BMW de Antonio Felix Da Costa avec lequel il disputait une place sur le podium.

Article suivant
Paffett et Da Costa se rejettent la responsabilité de leur accrochage

Article précédent

Paffett et Da Costa se rejettent la responsabilité de leur accrochage

Article suivant

Encore privé de titre, Green garde un bilan positif

Encore privé de titre, Green garde un bilan positif
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Hockenheim II
Lieu Hockenheimring
Pilotes Edoardo Mortara
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Réactions