Spark va construire les SUV d'Extreme E

partages
commentaires
Spark va construire les SUV d'Extreme E
Par :
23 avr. 2019 à 14:45

Déjà fournisseur en Formule E, Spark Racing Technology produira le châssis de base pour le nouveau championnat off-road de SUV électriques.

Spark, qui a construit les Formule E Gen1 et Gen2, concevra une base monotype pour chaque voiture d'Extreme E, alors que les constructeurs en lice pourront construire leur propre carrosserie en lien avec les SUV de série.

Lire aussi :

Les pièces produites par Spark seront le cadre tubulaire en acier, les suspensions, les amortisseurs, le système de freinage, la direction, la structure de crash et la cage de sécurité. Celles que les constructeurs peuvent adapter sont établies comme des "zones définies de carrosserie extérieure", dont le capot moteur, les jupes, les feux et les pare-chocs avant et arrière. En ce qui concerne les groupes propulseurs, les moteurs et convertisseurs sont ouverts au développement.

"Lancer le processus de production et de construction d'une voiture est toujours spécial et crucial quand on crée un nouveau championnat", déclare Alejandro Agag, cofondateur d'Extreme E et de la Formule E. "Je suis heureux de me lancer dans cette aventure avec Spark Racing Technology, tout comme nous l'avons fait pour la Formule E."

"Travailler avec des partenaires et des gens comme Théo [Gouzin, directeur technique de Spark] et l'équipe de Spark nous permet d'avancer dans les préparatifs et de proposer aux équipes des voitures prêtes à démarrer, avant de leur donner la liberté de développer leurs propres pièces. J'ai hâte de voir le prototype en action, ainsi que la première démonstration publique cet été."

Un prototype d'Extreme E fera ses premiers tours de roue en juillet 2019, tandis que les écuries recevront les premières voitures – actuellement 12 au maximum – en mars 2020. Les essais collectifs devraient avoir lieu durant l'été 2020, avant la première course en janvier 2021.

Les cinq lieux prédéfinis pour les événements d'Extreme E sont l'Arctique, l'Himalaya, le Sahara, l'Amazonie et des îles de l'Océan Indien, avec un paddock qui se trouverait alors sur le cargo Royal Mail Ship St Helena. Rappelons que ce championnat sera géré par la Formule E.

Article suivant
Les résultats d'Extreme E resteront secrets pendant des mois

Article précédent

Les résultats d'Extreme E resteront secrets pendant des mois

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E , Extreme E
Auteur Alex Kalinauckas
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu