Ecclestone - La F1 n'a pas besoin de Caterham

Bernie Ecclestone est las de la situation cacophonique entourant l'équipe Caterham et n'apprécie guère la publicité négative provoquée par ce navire qui prend l'eau depuis plus d'un an

Bernie Ecclestone est las de la situation cacophonique entourant l'équipe Caterham et n'apprécie guère la publicité négative provoquée par ce navire qui prend l'eau depuis plus d'un an.

En grandes difficultés depuis le début de la saison, Caterham F1 a été vendue par Tony Fernandes, engendrant déjà une grande confusion parmi les troupes ayant fait le choix de rester dans l'équipe ou n'ayant pas été licenciées. Mais il apparait désormais que Fernandes conserve les droits commerciaux de la structure, tandis que les repreneurs ont uniquement acquis avec les factures et de nombreux problèmes administratifs et financiers!

Ecclestone met désormais tout le monde dans le même panier et dit être indifférent concernant le bienfondé des arguments des uns et des autres.

"Il vaut mieux qu'ils s'en aillent. Je ne veux pas de gens par là à agiter un gobelet", a ainsi martelé Ecclestone pour le Sun, jugeant qu'une équipe F1 ne pouvant se financer correctement ne devrait pas rester dans le sport en premier lieu.

Le Grand Argentier de la F1 n'est d'ailleurs plus disposé à démêler le vrai du faux dans les propos des différentes parties concernées et se lasse des chamailleries en cours autour de la liquidation du team.

"Je ne sais pas qui les détient; je ne le sais pas et je m'en fiche. Disons-le comme ça : ils vous diront tout ce qui les arrange" [concernant la situation de l'équipe et les responsabilités respectives].

Bernie Ecclestone ne peut cependant être totalement indifférent à la défection d'une équipe de la grille, les contrats FOM passés avec les promoteurs de circuits et les chaines de télévision faisant état d'une grille de 22 autos.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités