Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

Pirelli étonné par les nouvelles incrustations TV

partages
commentaires
Pirelli étonné par les nouvelles incrustations TV
Par :
27 oct. 2019 à 15:43

Pirelli s'est dit surpris de découvrir des estimations de l'usure pneumatique en direct lors du Grand Prix du Japon, précisant que ces calculs complexes pouvaient induire les téléspectateurs en erreur.

De nouvelles incrustations TV ont fait leur apparition il y a deux semaines lors du Grand Prix du Japon, permettant de mieux comprendre l'usure pneumatique sur les monoplaces au fil de la course. Cette nouveauté entre dans le cadre des nombreuses améliorations visuelles voulues par Liberty Media, afin de faciliter la compréhension des téléspectateurs, mais sur le sujet pneumatique des progrès seront nécessaires. 

Lire aussi:

Pirelli a découvert ces nouveaux graphiques sans en avoir été informé auparavant, et estime qu'il s'agit d'une innovation qui peut induire en erreur quant aux informations communiquées. Une rencontre a eu lieu entre les représentants du manufacturier unique de la Formule 1 et les responsables du département TV de la discipline, samedi à Mexico, afin d'améliorer le procédé. 

"Ces données ne viennent pas nous", révèle le directeur de Pirelli F1, Mario Isola, quant à ce nouvel affichage. "Et je pense qu'il est très difficile de prédire le niveau d'usure sur n'importe quelle voiture. Nous faisons une estimation basée sur une moyenne, mais ensuite il y a des données liées à chaque voiture, et elles sont différentes. C'est quelque chose que les équipes aimeraient aussi connaître, car s'il y a une prédiction fiable de l'usure, cela procure un gros avantage. On peut donc comprendre que ce soit une information vraiment difficile à obtenir."

Mario Isola souligne le fait que les facteurs sont très nombreux pour déterminer l'usure pneumatique : "Le style de pilotage, la voiture, le niveau de gestion pendant la course, les conditions rencontrées le dimanche par rapport au vendredi, jour lors duquel les données sont estimées".

"Si le dimanche il y a dix degrés de plus ou de moins, ça peut être différent", ajoute-t-il. "Si vous avez la piste libre ou si vous êtes dans le trafic, c'est différent, et ça dépend aussi à quel point vous gérez le rythme pour le carburant. Il y a de trop nombreux paramètres à prendre en considération pour ce calcul. Nous allons discuter avec eux pour comprendre davantage, car c'était une surprise de voir ces données à Suzuka. C'est trompeur."

Propos recueillis par Adam Cooper  

Article suivant
Grilles inversées : Brawn déplore le refus de deux équipes

Article précédent

Grilles inversées : Brawn déplore le refus de deux équipes

Article suivant

Pirelli attend deux voire trois arrêts à Mexico

Pirelli attend deux voire trois arrêts à Mexico
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine