Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
12 Heures
:
58 Minutes
:
00 Secondes
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
7 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
14 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
35 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
42 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
56 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
63 jours

Pirelli a choisi les pneus pour les quatre premiers GP

partages
commentaires
Pirelli a choisi les pneus pour les quatre premiers GP
Par :
10 déc. 2018 à 14:18

Pirelli a dévoilé sa première sélection pneumatique pour la saison 2019 de Formule 1.

Pirelli a annoncé les types de pneus sélectionnés pour les quatre premiers Grands Prix de la saison 2019. Il s'agit de la première officialisation faisant suite à la simplification de l'appellation des gommes, qui entrera en vigueur l'année prochaine. 

Le manufacturier unique de la Formule 1 va "piocher" parmi cinq composés pour former la sélection de trois enveloppes par Grand Prix. Exit les appellations connues jusqu'à présent : désormais, chaque week-end les pneus seront baptisés "durs", "mediums" et "tendres" afin de faciliter la lisibilité du grand public. 

Lire aussi :

Ils restent toutefois issus d'une gamme de pneus allant du plus dur (C1) au plus tendre (C5). Cela permet de constater que, pour les premiers Grands Prix de la saison 2019, Pirelli a fait un choix de milieu de gamme à chaque fois, à l'exception du Grand Prix de Bahreïn. À Sakhir, les pilotes auront ainsi à disposition les pneus les plus durs disponibles. 

Pirelli a validé définitivement ses gommes 2019 lors de tests ayant impliqué la totalité des écuries du plateau à Abu Dhabi, il y a deux semaines. La firme de Milan avait fait part également de son souhait d'impliquer au plus près les écuries et les pilotes dans les choix à faire par Grand Prix. 

Choix Pirelli 2019

Grand Prix C1 C2 C3 C4 C5
Australia Australie    
Bahrain Bahreïn    
China Chine    
Azerbaijan Azerbaïdjan    

H : Hard (dur) ; M : Medium ; S : Soft (tendre).

Article suivant
Seidl devait diriger Porsche Motorsport mais a choisi la F1

Article précédent

Seidl devait diriger Porsche Motorsport mais a choisi la F1

Article suivant

C'était un 10 décembre : le premier test F1 de Webber

C'était un 10 décembre : le premier test F1 de Webber
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine