Spa-Francorchamps : La naissance d'un mythe

Aujourd'hui réputé comme l'un des plus beaux circuits du monde, le circuit de Spa-Francorchamps a connu divers changements depuis sa création en 1920

Aujourd'hui réputé comme l'un des plus beaux circuits du monde, le circuit de Spa-Francorchamps a connu divers changements depuis sa création en 1920. Durant cette période estivale, ToileF1 vous propose de revivre l'histoire de ce magnifique tracé.

C'est au début de l'année 1920 que l'idée de la création d'un tracé long de 14 kilomètres entre les villes de Francorchamps, Satevelot et Malmedy est né dans la tête de deux personnalités belges du sport automobile de l'époque : Jules de Thier, Directeur du journal « La Meuse », et Henri Langlois van Ophem, Président de la Commission Sportive du R.A.C.B.

Le tracé s'inscrivait dans un relief accidenté qui proposait de longues lignes droites pour que de hautes vitesses soient atteintes par les pilotes de l'époque. Ce nouveau circuit a rapidement choisi de prendre le nom de Spa-Francorchamps afin de profiter de la renommée de la ville de Spa, plus connue pour son thermalisme.

Initialement, la première épreuve automobile de l'histoire sur le tracé de Spa-Francorchamps devait avoir lieu en 1921, mais faute de concurrents, elle fut purement et simplement annulée. Lors de la clôture des engagements, un seul pilote figurait sur la liste des inscrits.

Il faut attendre 1922 avant de pouvoir assister à la première épreuve automobile sur le circuit de Spa-Francorchamps. Une course qui sera remportée par le baron de Tornaco sur Imperia-Abadal 3 litres. En 1923, il n'y a pas eu de courses, mais en 1924, on assistait à la naissance des 24 Heures de Spa, inspirées des célèbres 24 Heures du Mans, mais où seules les voitures de série étaient autorisées.

Le tracé restera identique jusqu'en 1939, année de la création d'un des virages les plus célèbres du Championnat du Monde de Formule 1 : le Raidillon de l'Eau Rouge. Cependant, la vie du circuit allait se figer pendant sept longues années avec la Seconde Guerre Mondiale, durant laquelle la région des Ardennes ne fut pas épargnée. Il faut ensuite attendre 1947 avant d'assister au retour de compétitions sportives à Spa-Francorchamps.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités