Alonso - "Rien à célébrer"

partages
commentaires
Alonso -
6 juil. 2014 à 17:27

La bataille entre Fernando Alonso et Sebastian Vettel, sur le tracé de Silverstone, a fait figure de classique, avec de belles passes d’armes

La bataille entre Fernando Alonso et Sebastian Vettel, sur le tracé de Silverstone, a fait figure de classique, avec de belles passes d’armes. L’Espagnol et l’Allemand ont pris tour à tour le dessus l’un sur l’autre dans des manœuvres propres mais musclées.

Mais malheureusement, cette épique bataille n’a eu lieu que bien loin du commandement de la course : une minute derrière, en réalité. Et le prix de la bataille n’était lui qu’une maigre cinquième position, finalement revenue à Vettel.

Même s’il a été l’auteur d’une solide course, Alonso peut regretter de ne pas voir son rival derrière lui, en raison du fait d’avoir mal abordé le restart de la course en se positionnant mal en piste : une erreur qui lui aura coûté un stop & go de 5 secondes lors d’un arrêt aux stands.

« Il y avait beaucoup d'adrénaline dans ces moments, et malheureusement nous nous sommes battus au mauvais moment de la course, certainement », estime Alonso. « On avait des problèmes aérodynamiques sur l'aileron arrière, des problèmes de batterie également. Et nous devions économiser l'essence ! »

De l’aveu même de l’Espagnol, la bataille était donc difficile à remporter. La pression entre les deux hommes a été constante, et s’est également transmise au muret des stands, recevant de nombreux messages des deux pilotes au sujet des limites d’exploitation de la piste.

« Je pensais que je n'arriverais pas à le garder derrière moi mais je l'ai gardé assez longtemps. Nos plaintes [radio] devaient être drôles de l'extérieur ! Il n'y a rien à célébrer, on préférerait gagner les courses, et nous étions trop loin ».

« Nous étions plus proches en Autriche, nous n'avions pas le bon rythme ici. C'est bien de se battre, mais on doit penser à s'améliorer. Le départ était difficile, en plus je me suis trompé au tour de formation, je n'étais pas dans le bon endroit, je n'ai pas pu reculer. Les virages 3 et 4 étaient difficiles, beaucoup de pilotes se touchaient. Malheureusement Kimi a eu de la malchance, j'espère qu'il va bien et qu'il reviendra en pleine forme en Allemagne. »

Prochain article Ferrari
Bianchi remplace Räikkönen pour les essais de Silverstone

Article précédent

Bianchi remplace Räikkönen pour les essais de Silverstone

Article suivant

Alonso : "Nous n'avons rien à perdre"

Alonso : "Nous n'avons rien à perdre"

À propos de cet article

Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Sebastian Vettel Boutique
Type d'article Actualités