Course - Sébastien Buemi signe la passe de trois !

partages
commentaires
Course - Sébastien Buemi signe la passe de trois !
Par : Michaël Duforest
18 févr. 2017 à 20:13

Le pilote Renault e.Dams Sébastien Buemi a remporté sa troisième course en autant d'épreuves cette saison en Formule E, devant Jean-Éric Vergne et Lucas di Grassi.

Nick Heidfeld, Mahindra Racing, Spark-Mahindra, Mahindra M3ELECTRO
Antonio Felix da Costa, Amlin Andretti Formula E Team, Spark-Andretti, ATEC-02
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, Spark-Renault, Renault Z.E 16
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport, Spark-Abt Sportsline, ABT Schaeffler FE02
Sam Bird, DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team, Spark-NEXTEV, NEXTEV TCR Formula E Team Formula 002
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, Spark-Renault, Renault Z.E 16
NEXTEV TCR Formula E Team Formula 002
Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport, Spark-Abt Sportsline, ABT Schaeffler FE02
Nelson Piquet, NEXTEV TCR Formula E Team, Spark-NEXTEV, NEXTEV TCR Formula E Team Formula 002
Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02
Jérôme d'Ambrosio, Dragon Racing, Spark-Penske, Penske 701-EV
Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team, Spark-Andretti, ATEC-02

Trois mois après la deuxième manche de la saison, à Marrakech, c'est dans la capitale argentine, Buenos Aires, que le peloton de la Formule E s'est retrouvé, pour la troisième manche du championnat. Attendue toute la journée, la pluie n'a toujours pas fait son apparition au moment du départ, le soleil étant présent, avec 29°C dans l'air.

Au départ, le poleman Lucas di Grassi prend un envol impeccable et mène dans le premier virage, alors que Sébastien Buemi attaque Jean-Éric Vergne au premier virage, sans succès. Les contacts se multiplient dans le peloton lors du premier tour, et un Full Course Yellow est de sortie dès la première boucle, la Jaguar d'Adam Carroll étant coincée sur la grille.

Le Britannique a été poussé par les commissaires, et il a ensuite pu reprendre sa route juste devant la file des leaders, qui arrivait dans la ligne droite des stands. Au milieu du deuxième tour, la procédure Full Course Yellow s'est terminée avec Di Grassi en tête devant Vergne, Buemi, Turvey et Piquet.

Au début du troisième tour, Mitch Evans s'empare de la huitième place pour Jaguar alors qu'au même avant, Jean-Éric Vergne prend la tête face à Lucas di Grassi ! Buemi le suit quelques virages plus loin, et le poleman retombe au troisième rang.

Dans les premiers tours, c'est un peloton de tête de quatre voitures qui s'échappe, Oliver Turvey parvenant à s'accrocher au trio de tête, devant son équipier Nelson Piquet Jr., contraint de défendre sa position face à Nicolas Prost. Le Français prend la cinquième place dans le virage n°4 au cinquième tour.

Le Champion en titre Sébastien Buemi s'empare de la tête au sixième passage dans le premier virage, alors que Turvey rend la course de di Grassi encore plus difficile en le passant pour le troisième rang.

Au huitième tour, le vainqueur de l'épreuve de l'an dernier, Sam Bird, rentre aux stands au ralenti, avec une suspension arrière-gauche endommagée, probablement à cause d'un contact avec le mur. Le Britannique peut prendre le volant de sa deuxième monoplace pour tenter d'accrocher les deux points du meilleur tour en course.

Devant, Buemi s'échappe rapidement avec près de trois secondes d'avance sur Vergne au onzième tour, le Français étant lui aussi confortablement devant Oliver Turvey, le pilote NextEV NiO était sous la pression de di Grassi, Prost, Piquet Jr. et Rosenqvist. Le Français de chez Renault parvient à dépasser le Brésilien d'Audi au tour suivant, pour la quatrième position.

Au dix-septième tour, la bataille s'intensifie pour la dernière marche du podium entre Turvey, Prost et di Grassi, le tout sous le regard de Nelson Piquet Jr., revenu à l'arrière du train mené par son équipier. La consommation d'énergie commence aussi à être scrutée de près, la Jaguar d'Evans (8e) descendant sous les 10% d'énergie disponible.

Oliver Turvey est le premier des leaders à passer par la voie des stands au 18e tour, imité par Mitch Evans et Loïc Duval. Au même instant, Evans écope d'une pénalité de cinq secondes pour vitesse trop élevée sous Full Course Yellow.

Pari malchanceux pour Rosenqvist

Les leaders s'arrêtent au tour suivant, alors que Felix Rosenqvist décide de rester en piste un tour de plus, quatre pourcents lui restant sur sa première monoplace. Nick Heidfeld décide de suivre la même stratégie, et les deux pilotes se retrouvent donc aux commandes de l'épreuve.

Une fois la ligne de sortie des stands franchie, aucun changement n'est à signaler dans les positions des pilotes venant de s'arrêter, mais Oliver Turvey se trouve être le grand perdant, en étant reparti derrière Prost, di Grassi et Piquet Jr.

Les deux Mahindra rentrent aux stands au vingtième tour, mais le Suédois Rosenqvist ne parvient pas à repartir en raison d'un problème sur sa deuxième monoplace ! L'ancien champion de F3 Europe peut enfin reprendre la piste après un arrêt de près de deux minutes, en 17e position, et à un tour.

Au 24e tour, Lucas di Grassi se replace sur le podium en dépassant Nicolas Prost dans le premier virage, et le tout sans utiliser son FanBoost, dont il dispose, tout comme Sébastien Buemi et Daniel Abt.

Dix tours avant le drapeau à damier, la bataille se trouve principalement en piste pour la dixième position, propriété d'un Daniel Abt pourchassé par Frijns, Sarrazin, Heidfeld, Lopez et Félix Da Costa. L'Allemand active son FanBoost au tour suivant, pour tenter de s'échapper quelque peu.

Aux avant-postes, Buemi ne parvient pas à augmenter son avantage sur Vergne, et le Français lance l'offensive dans les derniers tours, se rapprochant à deux secondes de la Renault à quatre tours du but !

Dans le dernier tour, les deux pilotes Faraday Future Dragon Racing décident de se battre comme des chiffonniers pour la sixième position ! Jérôme d'Ambrosio parvient à se défendre face aux assauts de Loïc Duval quelques instants, alors que Sam Bird crée un drapeau jaune au virage n°4, en ayant percuté le mur dans sa DS Virgin Racing.

Le Français dépasse finalement son équipier, tout comme Daniel Abt, alors que Sébastien Buemi remporte sa troisième victoire en trois courses cette saison, devant Jean-Éric Vergne et Lucas di Grassi ! Le Champion en titre continue de se placer comme l'homme à battre en 2016/2017.

Nicolas Prost franchit la ligne en quatrième position devant Piquet Jr., Duval, Abt, d'Ambrosio, Turvey et Jose Maria Lopez, le héros local ayant enthousiasmé la foule par ses dépassements tout au long de l'épreuve.

Prochain rendez-vous pour le championnat de Formule E, le 1er avril prochain, avec l'ePrix de Mexico !

ePrix de Buenos Aires - Course

 PiloteÉquipeÉcart
1 switzerland Sébastien Buemi Renault e.Dams  
2 france Jean-Éric Vergne Techeetah 2.996
3 brazil Lucas di Grassi Audi Sport Team ABT 6.921
4 france Nicolas Prost Renault e.Dams 8.065
5 brazil Nelson Piquet Jr. NextEV NiO 9.770
6 france Loïc Duval Faraday Future 35.103
7 germany Daniel Abt Audi Sport Team ABT 35.801
8 belgium Jérôme d'Ambrosio Faraday Future 36.335
9 united_kingdom Oliver Turvey NextEV NiO 37.111
10 argentina Jose Maria Lopez DS Virgin Racing 38.206
11 portugal António Félix da Costa MS Amlin Andretti 43.740
12 france Stéphane Sarrazin Venturi 44.243
13 new_zealand Mitch Evans Jaguar Racing 44.918
14 netherlands Robin Frijns MS Amlin Andretti 49.683
15 germany Nick Heidfeld Mahindra Racing 51.456
16 china Ma Qing Hua Techeetah 1 tour
17 united_kingdom Adam Carroll Jaguar Racing 1 tour
18 sweden Felix Rosenqvist Mahindra Racing 3 tours
19 germany Maro Engel Venturi 11 tours
20 united_kingdom Sam Bird DS Virgin Racing 17 tours
Article suivant
Qualifs - Première pole position en Formule E pour Di Grassi !

Article précédent

Qualifs - Première pole position en Formule E pour Di Grassi !

Article suivant

Buemi - "Jamais aussi facile que ça en a l'air !"

Buemi - "Jamais aussi facile que ça en a l'air !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Buenos Aires
Lieu Puerto Madero Street Circuit
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Résumé de course