Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E
Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

Par :
Co-auteur:
Benjamin Vinel

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Quand on y réfléchit, ce premier week-end de la septième saison de Formule E – l'E-Prix de Diriyah – avait tout de ce qui fait le sport automobile : la domination de Mercedes, un dépassement déjà mythique, un record amélioré par un Sam Bird victorieux, des coéquipiers champions qui s'accrochent, deux accidents effroyables et des polémiques sportives et politiques.

Comme toujours en Formule E, tout est fait pour favoriser l'imprévisibilité – des moteurs ayant la même puissance et un format qualificatif défavorisant les mieux placés au championnat, qui roulent avec de moins bonnes conditions de piste. Cependant, dès la fin de la première course, une question était déjà posée aux pilotes par les journalistes : l'écurie Mercedes allait-elle dominer la Formule E comme elle domine la F1 ?

partages
commentaires
Mercedes nomme Nyck de Vries pilote de réserve

Article précédent

Mercedes nomme Nyck de Vries pilote de réserve

Article suivant

Neom pourrait remplacer Diriyah pour accueillir la Formule E

Neom pourrait remplacer Diriyah pour accueillir la Formule E
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Diriyah I
Auteur Matt Kew