EL1 - Rowland avec quatre dixièmes d'avance

Oliver Rowland a signé le meilleur temps d'une première séance d'essais libres humide à Hong Kong.

EL1 - Rowland avec quatre dixièmes d'avance
Sébastien Buemi, Nissan e.Dam, Nissan IMO1
Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05
Stoffel Vandoorne, HWA Racelab, VFE-05
Jérome d'Ambrosio, Mahindra Racing, M5 Electro
Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Jean-Eric Vergne, DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19
Oliver Turvey, NIO Formula E Team, NIO Sport 004
Felipe Nasr, GEOX Dragon Racing, Penske EV-3
Nelson Piquet Jr., Panasonic Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3
Felipe Nasr, GEOX Dragon Racing, Penske EV-3
Charger le lecteur audio

L'E-Prix de Hong Kong 2019 sera-t-il le tout premier dont la course a lieu sous la pluie ? C'est bien possible ! En attendant, les Essais Libres 1 se sont déroulés sans précipitations mais sur une piste détrempée qui a mis à contribution les talents d'acrobate des 22 pilotes du plateau.

Et ces derniers, malgré de nombreux travers, se sont tenus à l'écart du mur dans ces conditions d'adhérence précaire... à l'exception de Sam Bird, qui a connu un contact étonnant avec la barrière à l'entrée du virage 2. Tous ont en tout cas parcouru entre 23 et 31 tours.

Lire aussi :

Dans ces conditions, les chronos sont rapidement tombés au fil de la séance, tout en demeurant forcément loin du potentiel de la Gen2. Si André Lotterer a longtemps tenu la première place avec plusieurs améliorations successives, Oliver Rowland la lui a subtilisée dans son dernier tour avec un 1'09"283, près de quatre dixièmes plus rapide.

Jean-Éric Vergne, Sébastien Buemi, Daniel Abt et Robin Frijns sont les seuls autres pilotes à avoir tourné en moins de 70 secondes sur ce tracé de 1,86 km, pour un top 6 monopolisé par les moteurs Nissan, DS et Audi. Les Mahindra sont très en retrait par rapport à leur rythme habituel, mais ce n'est pas forcément représentatif.

À noter que la HWA de Gary Paffett s'est immobilisée en piste après le drapeau à damier, vraisemblablement victime d'un problème technique.

Hong Kong E-Prix de Hong Kong - Essais Libres 1

  Pilote Équipe Temps Écart
1 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 1'09.283  
2 Germany André Lotterer   DS Techeetah 1'09.653 0.370
3 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 1'09.744 0.461
4 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 1'09.893 0.610
5 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 1'09.956 0.673
6 Netherlands Robin Frijns   Envision Virgin 1'09.957 0.674
7 Argentina José María López   Dragon 1'10.070 0.787
8 United Kingdom Gary Paffett   HWA 1'10.236 0.953
9 United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 1'10.382 1.099
10 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 1'10.418 1.135
11 Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 1'10.567 1.284
12 United Kingdom Sam Bird   Envision Virgin 1'10.724 1.441
13 France Tom Dillmann   NIO 1'10.728 1.445
14 Brazil Felipe Massa   Venturi 1'10.864 1.581
15 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 1'10.898 1.615
16 Brazil Nelson Piquet Jr  Jaguar 1'11.021 1.738
17 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 1'11.316 2.033
18 Brazil Felipe Nasr   Dragon 1'11.321 2.038
19 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 1'11.380 2.097
20 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 1'11.396 2.113
21 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 1'11.843 2.560
22 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 1'12.305 3.022

partages
commentaires
Abt et Audi ont une revanche à prendre
Article précédent

Abt et Audi ont une revanche à prendre

Article suivant

EL2 - Frijns prend les devants

EL2 - Frijns prend les devants
Charger les commentaires
Pourquoi gagner en Formule E est plus dur qu'en F2 Prime

Pourquoi gagner en Formule E est plus dur qu'en F2

La saison 2021 de Formule E, imprévisible, est restée très ouverte jusqu'à la dernière course. Sacré Champion du monde, Nyck de Vries explique pourquoi sa conquête du titre a été très différente de sa campagne victorieuse en Formule 2 lors de la saison 2019.

Formule E
7 déc. 2021
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021