Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
1 jour
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
57 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
85 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
98 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
120 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
134 jours
C
E-Prix de Paris
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
148 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
163 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
197 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
212 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
232 jours
C
E-Prix de Londres
25 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
247 jours

Quelle était la monoplace la plus rapide cette saison ?

partages
commentaires
Quelle était la monoplace la plus rapide cette saison ?
Par :
20 juil. 2019 à 15:01

Avec huit écuries différentes sur la plus haute marche du podium, la saison 2018-19 de Formule E a été la plus disputée de l'Histoire. Mais quelles équipes avaient l'avantage en matière de performance pure ?

C'est vrai, en Formule E, la puissance des moteurs est plafonnée. 250 kW maximum en qualifications, 200 kW en course (sauf en mode attaque, avec 225 kW cette saison et 235 kW lors de la campagne à venir). Cependant, les neuf motoristes ont quand même de quoi se démarquer en concevant et construisant eux-mêmes leur groupe propulseur, composé du convertisseur, de la transmission et du moteur... ou dans le cas de Nissan e.dams, des deux moteurs !

Lire aussi :

Ce design innovant du constructeur japonais (qui a succédé à Renault cette saison) a fait de la Nissan IM01 la monoplace la plus rapide du plateau en essais libres ou qualificatifs et en conditions sèches – des critères choisis afin d'obtenir la hiérarchie la plus représentative possible. Ils ne permettent pas de déterminer quelle est la meilleure monoplace globalement, puisque l'efficience joue un rôle crucial en course pour l'économie d'énergie. Chaque chrono est exprimé en un pourcentage du meilleur temps sur chaque tracé concerné (Ad Diriyah et Hong Kong sont exclus en raison d'essais perturbés par la pluie).

Au vu de ces statistiques, il n'est donc pas surprenant que Nissan e.dams ait signé six des 13 pole positions possibles, les autres ayant été obtenues par BMW i Andretti (deux), DS Techeetah (deux), Mahindra (une) et Envision Virgin avec le groupe propulseur Audi (une). C'est souvent en essais libres que les chronos les plus rapides sont signés, d'où le bon positionnement de Jaguar par ailleurs.

En fond de classement, l'on remarque les progrès réalisés par la nouvelle équipe HWA, qui tâtait le terrain en vue de l'arrivée de Mercedes pour la campagne à venir : avec des moteurs clients Venturi, la structure allemande était en moyenne dans les 101,06% du meilleur temps jusqu'à Paris, mais seulement 100,49% à Berlin, Berne et New York. Il n'est pas étonnant non plus que Tom Dillmann et Oliver Turvey soient les seuls pilotes à temps plein qui ne soient jamais passés en Super Pole, compte tenu des difficultés chroniques de la NIO.

Écart avec le meilleur temps du week-end en 2018-19

Équipe (moteur) Moyenne Marrakech Santiago Mexico Sanya Rome Paris Monaco Berlin Berne New York

Nissan e.dams

100,25%

100,39% 100,69% 100,48% 100% 100,17% 100,17% 100% 100% 100,45% 100,11%

DS Techeetah

100,38%

100,32% 100,94% 101,08% 100,26% 100% 100,28% 100,25% 100,15% 100% 100,53%

Jaguar

100,41%

100% 100,38% 100,87% 100,43% 100,44% 100% 100,39% 100,82% 100,11% 100,64%

BMW i Andretti

100,44%

100,47% 100,68% 100% 100,16% 100,17% 100,51% 100,97% 100,62% 100,83% 100%

Audi Sport Abt

100,53%

100,92% 100,15% 100,60% 100,43% 100,70% 100,24% 100,41% 100,63% 100,80% 100,41%

Virgin (Audi)

100,58%

100,29% 100,10% 100,71% 100,63% 100,75% 100,59% 100,82% 101,23% 100,53% 100,14%

Mahindra

100,61%

101,12% 100,36% 100,61% 100,25% 101,22% 100,54% 100,42% 101,14% 100,39% 100,14%

Venturi

100,76%

101,25% 101,03% 100,30% 100,36% 101,15% 100,80% 100,49% 100,58% 100,74% 100,86%

Dragon

100,78%

100,72% 100% 100,73% 100,53% 100,82% 100,82% 101,17% 101,37% 100,60% 101,06%

HWA (Venturi)

100,89%

101,38% 101,13% 101,23% 100,77% 100,94% 100,81% 101,15% 100,48% 100,64% 100,34%

NIO

101,25%

100,82% 100,92% 100,89% 101,68% 101,62% 100,93% 101,47% 101,35% 101,64% 101,18%

Article suivant
Un E-Prix à Jakarta dès la saison 2019-20 ?

Article précédent

Un E-Prix à Jakarta dès la saison 2019-20 ?

Article suivant

Pourquoi Lotterer a préféré Porsche à Techeetah

Pourquoi Lotterer a préféré Porsche à Techeetah
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Benjamin Vinel