Formule 1
25 sept.
Événement terminé
MotoGP
25 sept.
Événement terminé
11 oct.
Warm-up dans
11 jours
24 Heures du Mans WRC
18 sept.
Événement terminé
08 oct.
Prochain événement dans
8 jours
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
SBK EL1 dans
2 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
43 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

FSBK-FE 2020 : Deuxième manche du Championnat de France au circuit Carole

partages
commentaires
FSBK-FE 2020 : Deuxième manche du Championnat de France au circuit Carole

Trois semaines après le lancement du Championnat, le paddock du FSBK-FE fait étape sur le Circuit Carole. Sous l’égide de la FFM, le Moto Club Motors Events accueille les meilleurs pilotes français pour la 2ème manche du Championnat de France Superbike, les 22 et 23 août prochains.

SUPERBIKE : MATCH RETOUR ENTRE GINES ET DEBISE

Après avoir dominé à deux reprises le Champion en titre à Magny-Cours, Valentin DEBISE (Kawasaki Twist Ring Racing – Dunlop) se présente à Carole dans le costume de leader. De son côté, Mathieu GINES (Yamaha Tech Solution – Michelin), auteur de la première pole position de la saison dans la Nièvre, n’a pourtant pas décroché de victoire. Le pilote de la Yamaha n°41 est donc second du classement général avec seulement 6 points de retard sur DEBISE. Pour le plus grand plaisir du public parisien, les deux hommes se disputeront la tête du Championnat sur le tracé technique du circuit Carole.

Respectivement 3ème et 4ème au général, Axel MAURIN (Yamaha CMS – Michelin) et Alan TECHER (BMW Tecmas – Michelin) seront également au rendez-vous. MAURIN, habitué du circuit et TECHER, revanchard suite à quelques ennuis mécaniques durant son premier week-end, devraient donner du fil à retordre au leader.

Parmi les autres pilotes tête d’affiche du Championnat, on retrouve Kenny FORAY (BMW MDS – Dunlop) et Morgan BERCHET (Yamaha – Pirelli) qui ont vécu un début de saison en demi-teinte avec un abandon chacun. À l’aube du 2ème rendez-vous de l’année, FORAY et BERCHET sont en dehors du Top 5, mais ils pourraient bel et bien faire leur retour sur le Circuit Carole qu’ils affectionnent particulièrement tous les deux.

De son côté, David MUSCAT (Ducati – Michelin) réalise un début de saison encourageant, le représentant de la marque italienne pourrait lui aussi jouer les troubles fête au sein des favoris.

En Challenger, grâce à leurs belles prestations, Nicolas ESCUDIER (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) et Martin RENAUDIN (Yamaha – Pirelli) ont prouvé qu’ils étaient des candidats sérieux cette saison. Logés aux 5ème et 6ème rangs du général et au deux premières positions du classement Challenger, les deux adversaires remettront le couvert en Île-de-France.

Cependant, il faudra également compter sur Guillaume ANTIGA (Honda – Michelin), 3ème au sein de sa catégorie, ainsi que sur les pilotes du Team LMS Clément STOLL (Suzuki – Dunlop) et Johan NIGON (Suzuki – Dunlop) qui auront à cœur de se rapprocher de leurs belles performances de 2019.

SUPERSPORT 600 : FROSSARD DOIT FAIRE SES PREUVES FACE AU RETOUR DU CHAMPION

À coup sûr, Stéphane FROSSARD, double vainqueur à Magny-Cours, tentera d’imposer le rythme. Pourtant, un élément perturbateur du casting francilien, Maximilien BAU (Yamaha – Michelin), pourrait lui faire de l’ombre. Le Champion 2019 devra, quant à lui, faire face à Guillaume RAYMOND (Yamaha – Michelin) qui montait sur la deuxième marche du podium il y a un an au Circuit Carole.

Autre adversaire de taille, Guillaume POT (Yamaha – Dunlop) prendra le départ sur un circuit où il avait décroché la victoire la saison passée. 5ème au scratch, Cédric TANGRE (Triumph – Pirelli) est également en capacité de prétendre au podium. À surveiller, Dylan MILLE (Yamaha – Pirelli) a fait preuve d’une combativité prometteuse en course à Magny-Cours, quid du Circuit Carole ?

En Challenger, Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli) évolue parmi les pilotes de tête en Supersport et se présente naturellement comme le favori de la catégorie à date. Il ne faut toutefois pas oublier Charles CORTOT (Yamaha – Pirelli), le pilote était monté sur la boite au terme des deux courses en 2019. Loïc MILLET (Yamaha), Ludovic CAUCHI (Yamaha – Pirelli) et Vincent FALCONE (Yamaha – Dunlop) auront évidement à cœur de ne pas se laisser distancer dans le classement des jeunes pilotes. 

SUPERSPORT 300 : OBJECTIF N°1, NE PAS LAISSER FILER CARBONNEL

Issu des Coupes de France Promosport, Gregory CARBONNEL (Yamaha – Pirelli) fait ses premiers pas en Supersport 300 avec beaucoup d’aisance. Le pilote de la Yamaha n°10, prend donc le départ sur le circuit Carole en endossant le costume de leader incontesté.

Respectivement 2ème, 3ème et 4ème, Florent DE CUNHA (Kawasaki – Pirelli), Line VIEILLARD (Yamaha – Michelin) et Colin DRYE (Yamaha – Michelin) se tiennent dans un mouchoir de poche en 8 points. Avec déjà au moins 18 longueurs de retard sur le pilote de tête, les trois concurrents vont devoir sérieusement cravacher pour ne pas se laisser distancer.

Après un début de saison moins convainquant, Anatole BEAUPERE (Kawasaki), Exupéry BEAUMONT (Yamaha – Dunlop) et Louis LAGRIVE (Kawasaki – Dunlop), sont-ils en mesure de recoller aux leaders ?

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE-MOTO3 : QUI POUR RENVERSER LA HIÉRARCHIE ?

Au sein de cette catégorie « antichambre de la Moto3 », un début de hiérarchie semble s’être établi en course. Clément GIABBANI (Moriwaki) s’est imposé à deux reprises, toujours devant un Léandro SANS QUINTANS (Beon Yamaha) désireux de faire valoir ses talents. Alors qu’il découvre la catégorie cette saison, Mathis FARGIER (KTM PR3) est monté deux fois sur la troisième marche du podium, mais il n’a pas été en mesure d’inquiété son prédécesseur. Le tracé technique du Circuit Carole peut néanmoins changer la donne : advienne que pourra !

Unique représentante de la gent féminine en OGP, Célia RICHELMI (Beon Yamaha) peut, elle aussi, prétendre au podium. La pilote de la Beon Yamaha n°44 a démontré qu’elle était capable de rouler dans des chronos proches de ceux des leaders. C’est également le cas d’Elie ROUSSELOT (Moriwaki), Charly MALTERRE (Beon Yamaha) et Nathan AMIRAULT (Moriwaki), tous semblent avoir leurs cartes à jouer…

SIDE-CAR : VALIDATION DES ACQUIS POUR DELANNOY / BIDAULT ?

Malgré son changement de partenaire, le Champion de France en titre semble imperturbable. Au terme de la première manche, DELANNOY / BIDAULT s’est largement emparé de la tête du Championnat et se rend à Carole pour enfoncer le clou.

Aux 2ème et 3ème places du classement F1 le paddock retrouve l’incontournable, BENIGNO / BOUCHARD et RAFFIER / FERREIRA, les deux châssis sont dos à dos à la veille de la deuxième étape de la saison où ils sont attendus pour faire le spectacle.

En F2, le paddock retrouve des équipages habitués à jouer les premiers rôles, entre CHANAL / LAVOREL et LEGUEN / CESCUTTI, le duel est déjà lancé pour le gain du titre.

Chez les F600, LEGLISE / LAVOREL a réalisé un excellent début de saison et pointe le bout de son side à Carole avec 22 points d’avance sur son premier poursuivant. L’équipage n°33 peut compter sur l’équipage familial VINET / VINET pour faire le spectacle à ses côtés.

COURSE D’ACCOMPAGNEMENT : MINI GP

À chaque épreuve du FSBK-FE, la FFM et les clubs organisateurs proposent des courses d’accompagnement dont les catégories changent à chaque étape du Championnat. À Carole, le Mini GP est à l’honneur, ce Championnat créé dans le but de faciliter l’accès à la piste chez les jeunes, met en lumière des pilotes de 6 à 14 ans.

Le programme complet pour la saison 2020 :

Circuit Carole : MiniGP
Lédenon : Challenge Proclassic
Pau Arnos : Challenge Proclassic
Nogaro : VMA

Debise en patron pour la première du FSBK à Magny-Cours

Article précédent

Debise en patron pour la première du FSBK à Magny-Cours

Article suivant

Qualifications à rebondissements pour la 2e manche sur le circuit Carole

Qualifications à rebondissements pour la 2e manche sur le circuit Carole
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FSBK
Événement Carole