Drapeau rouge en raison du brouillard à Fuji

Après 1h20 de course dont une demi-heure sous Safety Car, la manche japonaise du WEC a été interrompue. Le brouillard et la pluie sont à l'origine de la sortie du drapeau rouge. La course est repartie vers 5h50.

Drapeau rouge en raison du brouillard à Fuji
Il pleut dans la pitlane
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#13 Vaillante Rebellion ORECA 07-Gibson: Nelson Piquet Jr., David Heinemeier Hansson, Mathias Beche
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda
#92 Porsche GT Porsche Team 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre
#77 Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR: Christian Ried, Matteo Cairoli, Marvin Dienst
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#13 Vaillante Rebellion ORECA 07-Gibson: Nelson Piquet Jr., David Heinemeier Hansson, Mathias Beche
#37 DC Racing Oreca 07 Gibson: David Cheng, Alex Brundle, Tristan Gommendy
Charger le lecteur audio

Il fallait s'y attendre. Après seulement 1h20 de course et des conditions difficiles, entre la pluie et le brouillard tenace, Eduardo Freitas, directeur de course du WEC, a demandé la sortie du drapeau rouge. Il faut dire que la visibilité en piste devenait de plus en plus compliquée et le drapeau jaune a été exposé à plusieurs reprises à la sortie des stands, le brouillard se voulant particulièrement intense dans cette zone du circuit. Aucun incident cependant n'est intervenu depuis le début de la course.

 

Les voitures ont été placées en file indienne dans la ligne droite des stands. Pour le moment, aucune annonce n'a été faite quant à une reprise de la course. Course qui était menée par Porsche avec la #2 de Bamber-Hartley-Berhard devant les deux Toyota. En LMP2, c'est Bruno Senna sur la #31 qui devance Brundle et Lapierre. 

Le GTE Pro voit lui aussi une domination de Porsche, avec la 911 RSR #91 intouchable depuis le début de la course devant les deux Ford GT. Enfin en GTE Am, la Ferrari 488 #61 se montre très à l'aise, devançant la 911 RSR #77.

Les conditions s'améliorant, la course a été relancée après une demi-heure d'interruption.

 
partages
commentaires
Vers un LMP2 plus serré en 2018
Article précédent

Vers un LMP2 plus serré en 2018

Article suivant

Course - Toyota vainqueur heureux d'une course tronquée

Course - Toyota vainqueur heureux d'une course tronquée