Drapeau rouge en raison du brouillard à Fuji

Après 1h20 de course dont une demi-heure sous Safety Car, la manche japonaise du WEC a été interrompue. Le brouillard et la pluie sont à l'origine de la sortie du drapeau rouge. La course est repartie vers 5h50.

Drapeau rouge en raison du brouillard à Fuji
Il pleut dans la pitlane
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#13 Vaillante Rebellion ORECA 07-Gibson: Nelson Piquet Jr., David Heinemeier Hansson, Mathias Beche
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda
#92 Porsche GT Porsche Team 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre
#77 Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR: Christian Ried, Matteo Cairoli, Marvin Dienst
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#13 Vaillante Rebellion ORECA 07-Gibson: Nelson Piquet Jr., David Heinemeier Hansson, Mathias Beche
#37 DC Racing Oreca 07 Gibson: David Cheng, Alex Brundle, Tristan Gommendy

Il fallait s'y attendre. Après seulement 1h20 de course et des conditions difficiles, entre la pluie et le brouillard tenace, Eduardo Freitas, directeur de course du WEC, a demandé la sortie du drapeau rouge. Il faut dire que la visibilité en piste devenait de plus en plus compliquée et le drapeau jaune a été exposé à plusieurs reprises à la sortie des stands, le brouillard se voulant particulièrement intense dans cette zone du circuit. Aucun incident cependant n'est intervenu depuis le début de la course.

 

Les voitures ont été placées en file indienne dans la ligne droite des stands. Pour le moment, aucune annonce n'a été faite quant à une reprise de la course. Course qui était menée par Porsche avec la #2 de Bamber-Hartley-Berhard devant les deux Toyota. En LMP2, c'est Bruno Senna sur la #31 qui devance Brundle et Lapierre. 

Le GTE Pro voit lui aussi une domination de Porsche, avec la 911 RSR #91 intouchable depuis le début de la course devant les deux Ford GT. Enfin en GTE Am, la Ferrari 488 #61 se montre très à l'aise, devançant la 911 RSR #77.

Les conditions s'améliorant, la course a été relancée après une demi-heure d'interruption.

 
partages
commentaires
Vers un LMP2 plus serré en 2018

Article précédent

Vers un LMP2 plus serré en 2018

Article suivant

Course - Toyota vainqueur heureux d'une course tronquée

Course - Toyota vainqueur heureux d'une course tronquée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Fuji
Lieu Fuji International Speedway
Auteur Guillaume Nédélec
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021