ES6 & 7 - Latvala perd beaucoup de temps

partages
commentaires
ES6 & 7 - Latvala perd beaucoup de temps
Par : Jean-Philippe Vennin
28 oct. 2016 à 15:15

Si Sébastien Ogier caracole toujours en tête au Pays de Galles après la septième spéciale, ses deux équipiers chez Volkswagen ont désormais perdu beaucoup de terrain en cette première journée.

Après Andreas Mikkelsen dans la dernière spéciale de la matinée (ES4), Jari-Matti Latvala a en effet été victime à son tour d'un problème de transmission lors du second passage dans celle de Hafren (ES7 - 35,14 km). Le Finlandais, qui occupait la troisième place du général, a perdu près de deux minutes dans l'affaire, rétrogradant en huitième position, et devrait encore laisser des plumes dans le dernier secteur chrono du jour.

Sébastien Ogier, qui avait lui-même entendu un bruit suspect en fin de matinée au niveau de la transmission de sa Polo, a réalisé deux nouveaux scratchs (ses quatrième et cinquième en sept spéciales) dans l'ES6 (Sweet Lamb 2 - 4,24 km) et l'ES7. Trouvant la seconde longue spéciale de cette boucle plus difficile que la précédente (ES5) au niveau du grip, il a “collé” 1”2 puis 5”9 à Ott Tänak, auteur du troisième puis du deuxième temps et désormais à 23”3 de lui au classement général.

Le problème à l'arrière [relaté à l'arrivée de l'ES5] rend les choses difficiles pour le moment”, a expliqué l'Estonien. “Aujourd'hui, il nous faut juste aller au bout. Ça devrait aller mieux demain.”

Écarts resserrés

Derrière la Ford DMACK, Thierry Neuville a signé au contraire le deuxième puis le troisième temps de ces deux spéciales et, sixième du classement provisoire, est revenu à 2”9 de son équipier Hayden Paddon, lui-même devancé de 1”6 par la Citroën de Kris Meeke qui a retrouvé sa troisième place grâce aux ennuis de Latvala. Entre ces deux derniers se sont intercalées la troisième Hyundai de Hayden Paddon et la Ford M-Sport de Mads Østberg.

À noter que Craig Breen, victime d'un tonneau dans l'ES5, a finalement repris la route mais perdu énormément de temps pour se retrouver à plus de 20 minutes du leader.

Lappi s'échappe

Ayant devancé Teemu Suninen sur un écart impressionnant de 28 secondes dans l'ES7 malgré un tête-à-queue (et suspectant que son rival avait connu la même mésaventure), Esapekka Lappi compte désormais 50”5 d'avance sur celui-ci en tête du WRC2. Troisième sur une autre Skoda officielle, Jan Kopecky a lui aussi effectué un tête-à-queue !

La dernière spéciale de la première étape, Dyfnant 2 (ES8 - 17,91 km), débutera à 17h49.  

 
Article suivant
ES5 - Ogier reprend de l'air, Breen en tonneau

Article précédent

ES5 - Ogier reprend de l'air, Breen en tonneau

Article suivant

ES8 - Ogier termine le premier jour en tête, mais...

ES8 - Ogier termine le premier jour en tête, mais...
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale