WRC
22 août
-
25 août
Événement terminé
12 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
7 jours
C
Rallye d'Australie
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
28 jours

Nandan - "Ces choses-là ne doivent pas arriver"

partages
commentaires
Nandan - "Ces choses-là ne doivent pas arriver"
Par :
11 févr. 2017 à 20:00

Ainsi réagit le patron de l'équipe Hyundai après que, pour la deuxième fois en deux rallyes, Thierry Neuville a commis une erreur rédhibitoire dans la dernière spéciale de la deuxième étape. Le Belge repartira dimanche en Rally 2.

Michel Nandan, Hyundai Motorsport Team Principal
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 Coupe WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team

Thierry Neuville a entamé, samedi en fin d'après-midi, la dernière super spéciale de Karlstad (longue de seulement 1,9 km) avec 43"3 d'avance sur son plus proche poursuivant, Jari-Matti Latvala. Le Belge avait remporté seulement un temps scratch sur les cinq spéciales de la journée (après en avoir signé cinq vendredi), mais il n'avait réalisé aucun chrono en dehors du top 3, creusant régulièrement l'écart.

C'est au moment où il pouvait le plus se permettre de gérer, dans cette spéciale "spectacle" et avec moins de 60 kilomètres chronométrés encore à parcourir dimanche, qu'il est parti à la faute. Au moment quasiment exact où il l'avait fait lors du Monte-Carlo, en fin de deuxième étape.

"Il est facile de dire que c'est le rallye. Cependant, quand on est en tête avec 43 secondes d'avance, ces choses-là ne devraient pas arriver dans une super spéciale", déclare Michel Nandan, le directeur de Hyundai Motorsport. "C'est décevant pour tout le monde dans l'équipe, et bien sûr pour Thierry et Nicolas [Gilsoul, copilote de Neuville] après ce qui avait été une nouvelle domination."

"Jusqu'à la dernière spéciale, ils avaient tout bien fait – contrôlé le rallye et même augmenté leur avance. Le vieil adage est vrai : ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini."

"Le Rally 2 leur donnera une chance de mettre ça derrière eux rapidement. Nous devons nous concentrer sur le potentiel de notre voiture en dépit des soucis auxquels nous avons fait face cette saison."

Après une saison 2015 compliquée et parsemée de fautes, Neuville s'était bien repris l'année dernière et avait conservé sa place, qui avait semblé un temps menacée, chez Hyundai. Suite au retrait de Volkswagen, l'équipe fait figure de favori du championnat pour bien observateurs, et la domination exercée par le Belge tant au Monte-Carlo qu'en Suède a tendance à leur donner raison.

Neuville a donc la voiture et, incontestablement, la vitesse pour gagner. Cela fait pourtant deux fois qu'il trébuche en vue de l'arrivée. Reparti en Rally 2 au Monte-Carlo, il fera donc de même ce dimanche pour tenter d'accrocher des points de bonus dans la Power Stage concluant le rallye.

"Nous savons avoir le rythme pour gagner"

"Il n'y a vraiment pas de mots pour décrire ce que je ressens", dit-il. "C'est une fin très soudaine a ce qui avait été un très bon rallye pour nous. Nous avions passé tout le samedi avec une stratégie délibérée de prendre les choses calmement et de garder le contrôle du rallye. Nous ne voulions pas une répétition du Monte-Carlo, mais c'est exactement ce que nous avons."

"Nous savons avoir le rythme pour gagner des rallyes avec la Hyundai i20 WRC Coupe. Nous avons la confiance et je suis sûr que les résultats viendront. Demain [dimanche], nous repartirons en Rally 2 et viserons les points de la Power Stage. Puis nous nous battrons encore au Mexique."

Tout près de Meeke...

Retombé à la 13e place au général, et à la neuvième parmi les pilotes des voitures inscrites au championnat constructeurs, Neuville est à plus d'une minute et demie de la dixième place rapportant un point au championnat... et à 6"6 de l'autre grand déçu du jour, Kris Meeke. Le Britannique de Citroën occupait la cinquième place quand il est parti une nouvelle fois à la faute, lui aussi, dans la deuxième des trois spéciales de l'après-midi.  

Article suivant
ES15 - Neuville sort et abandonne, Latvala leader !

Article précédent

ES15 - Neuville sort et abandonne, Latvala leader !

Article suivant

ES16 - Tête-à-queue d'Ogier, Latvala creuse l'écart

ES16 - Tête-à-queue d'Ogier, Latvala creuse l'écart
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Kris Meeke , Thierry Neuville
Auteur Jean-Philippe Vennin