ES1 - Neuville prend les commandes devant Tänak, Rovanperä quatrième

Thierry Neuville a réalisé le meilleur temps à l'issue de la première spéciale du Rallye de Finlande, devant son coéquipier Ott Tänak et Takamoto Katsuta.

ES1 - Neuville prend les commandes devant Tänak, Rovanperä quatrième
Charger le lecteur audio

Après une première entrée en matière dans la matinée à l'occasion du shakedown, lors duquel les Finlandais ont tenu le haut du pavé avec le meilleur temps signé par Kalle Rovanperä devant son compatriote et coéquipier Esapekka Lappi, le Rallye de Finlande est entré dans le vif du sujet ce soir du côté de Jyväskylä, ville autour de laquelle va se dérouler cette huitième manche de la saison.

Devant un public chauffé à blanc et tout acquis à sa cause, Rovanperä a bien essayé de partir du bon pied sur ses terres, mais il s'est fait damer le pion par les Hyundai de Thierry Neuville et d'Ott Tänak, mais aussi par la Toyota de Takamoto Katsuta. Le leader du championnat du monde n'a en effet obtenu que la quatrième place, à 2"7 du temps de référence à l'issue de cette première spéciale, longue de 3,5 km et présentant un parcours à couvrir deux fois par les équipages.

Trois Finlandais dans le top 5 provisoire

Au volant de la cinquième Ford Puma Rally1 alignée ce week-end par M-Sport, Jari Huttunen assure quant à lui la présence de trois Finlandais dans le top 5, devant Elfyn Evans. On retrouve ensuite le Français Pierre-Louis Loubet, devant le Suédois Oliver Solberg.

Esappekka Lappi a pour sa part terminé cette première spéciale à la neuvième place, juste devant Adrien Fourmaux. Craig Breen n'a quant à lui pas eu le même succès que lors de la première spéciale du Rallye d'Estonie (où il avait réalisé le scratch), puisque l'Irlandais échoue aux portes du top 10. Ce dernier a en effet eu une belle frayeur en allant taper les ballots de paille, ce qui lui a sans doute faire perdre quelques précieux dixièmes de secondes. Plus de peur que de mal cependant pour le pilote M-Sport, qui termine devant son coéquipier Gus Greensmith.

Neuf spéciales sont au programme demain, pour un total de près de 125 km de parcours chronométrés. 

Lire aussi :

Finland Rallye de Finlande - Classement à l'issue de l'ES1 

partages
commentaires

Voir aussi :

Chez Hyundai, une évolution d'envergure qui se fait toujours attendre
Article précédent

Chez Hyundai, une évolution d'envergure qui se fait toujours attendre

Article suivant

ES2 à 3 - Tänak s'échappe, Rovanperä balaye, Fourmaux à l'arrêt

ES2 à 3 - Tänak s'échappe, Rovanperä balaye, Fourmaux à l'arrêt