Quentin Gilbert - Et maintenant, place au WRC2

partages
commentaires
Quentin Gilbert - Et maintenant, place au WRC2
Par : Jean-Philippe Vennin
22 nov. 2015 à 17:20

Le jeune pilote français a remporté au Pays de Galles le championnat WRC3. Il s'agit de son second titre mondial de l'année.

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul, Citroën DS3 R3
Quentin Gilbert et Renaud Jamoul, Citroën DS3 R3T
Quentin Gilbert, Mads Ostberg, Stéphane Lefebvre
Stéphane Lefebvre et Quentin Gilbert

Déjà couronné en championnat Junior au Tour de Corse avec cinq victoires en six rallyes, Quentin Gilbert, associé à Renaud Jamoul, était quasiment assuré du titre WRC3 puisqu'une septième place lui suffisait pour le remporter.

Le Vosgien a fait mieux que ça en se classant 3e, même s'il occupait la tête quand un problème de pompe à eau l'a fait rétrograder dans la dernière spéciale du vendredi. Il avait alors réalisé trois meilleurs temps en cinq secteurs chronométrés.

Retombé à la 6e place quand il a pris le départ de la deuxième étape en Rallye 2, Gilbert s'est montré le plus rapide à neuf autres reprises (pour un total de 11 meilleurs chronos sur 19 spéciales) pour revenir sur le podium en compagnie d'Ole Christian Veiby et de Fabio Andolfi qui étaient déjà les mieux classés derrière lui le premier jour et dans les DS3 R3 se sont révélées plus fiables.

Lorsque notre pompe à eau nous a lâchés, nous avons dû repartir en Rallye 2,” rappelle-t-il. “Ce type de problème mécanique peut arriver et nous le comprenons parfaitement.”


Dans l'ensemble, cette saison a été incroyable – bien meilleure que l'an passé!

Quentin Gilbert

Dès lors, le rallye a été différent. Il était impossible de s'imposer, donc nous avons essayé de prendre du plaisir. Je connaissais bien les spéciales et les conditions difficiles sont typiques du Rallye de Grande-Bretagne. Je pense que c'était une bonne expérience pour le futur. Et dans l'ensemble, cette saison a été incroyable – bien meilleure que l'an passé !”

En 2014, son meilleur week-end avait été celui du Rallye d'Alsace qui l'avait vu s'imposer en WRC2. Une catégorie qu'il retrouvera en 2016, après être “redescendu” à l'étage inférieur cette année pour se relancer, avec Citroën et un programme équivalent à celui dont disposait Stéphane Lefebvre cette année jusqu'au moment où il est passé au volant d'une WRC. 

Prochain article WRC
Kevin Abbring fera débuter la Hyundai i20 R5

Article précédent

Kevin Abbring fera débuter la Hyundai i20 R5

Article suivant

Citroën - "Pas de programme sous-traité" comme en 2006

Citroën - "Pas de programme sous-traité" comme en 2006

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités