Huff croit au titre sur la Citroën du Münnich Motorsport

partages
commentaires
Huff croit au titre sur la Citroën du Münnich Motorsport
Par : Emmanuel Rolland
5 avr. 2017 à 13:30

Alors qu'il retrouve le Münnich Motorsport cette saison, Rob Huff a bien l'intention de défier les équipes officielles et de viser un deuxième titre mondial au volant de sa Citroën C-Elysée privée.

Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée WTCC
Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée WTCC; Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée WTCC
Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée WTCC
Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée WTCC
Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée
Rob Huff, All-Inkl Motorsport

En rejoignant la structure de René Münnich pour la saison 2017 du WTCC, Rob Huff lâchait un statut de pilote d'usine après ses deux saisons chez Lada (2014 et 2015) et une année au sein de l'équipe Honda l'an passé.

Le pilote britannique n'arrive pas en terrain inconnu au sein de la structure allemande, dont il a porté les couleurs en 2013 après huit premières saisons chez Chevrolet, avant que le constructeur américain ne quitte la série fin 2012. Une année de collaboration qui s'était soldée par deux victoires et une très belle quatrième place au classement général au volant d'une Seat Leon privée.

Cette fois, ce n'est rien moins qu'au volant d'une Citroën C-Elysée privée que Rob Huff et le Münnich Motorsport aborderont cette nouvelle saison. Un package prometteur qui fait déjà du pilote anglais l'un des favoris pour le titre. Un statut que Huff assume pleinement, d'autant qu'il a récemment signé le meilleur temps des deux journées d'essais collectifs à Monza.

"Je veux gagner", martèle Rob Huff. "Je veux gagner pour René et les gars, et je pense que nous avons de bonnes chances de le faire. La seule raison pour laquelle nous sommes là, c'est énerver les équipes d'usine. Nous n'avons aucune pression. La seule pression que l'on peut avoir est celle que l'on se met sur les épaules, et ce que représente la victoire pour notre équipe est différent que ce que cela représente pour les équipes d'usine."

La seule raison pour laquelle nous sommes là, c'est pour énerver les équipes d'usine.

Rob Huff.

"La possibilité de battre Volvo et Honda est réelle, mais quoi que nous fassions au final nous procurera de la joie, et je suis heureux d'être dans une équipe à une seule voiture, avec les gars sur lesquels je peux compter."

"J'aime cette équipe. J'ai travaillé avec eux en 2013, et je suis resté en contact avec [le directeur de l'équipe] René Münnich durant toutes ces années, et c'est grâce à lui que nous sommes là. Nous sommes une équipe avec l'esprit de famille, et j'ai toujours dit que cette équipe était de loin l'équipe privée la plus professionnelle avec laquelle j'ai travaillé. Ils comprennent très bien la voiture, et Citroën a aussi beaucoup aidé."

Article suivant
Daniel Nagy sur les traces de Norbert Michelisz ?

Article précédent

Daniel Nagy sur les traces de Norbert Michelisz ?

Article suivant

Diaporama - Les pilotes du WTCC en 2017

Diaporama - Les pilotes du WTCC en 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Marrakech
Lieu Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Rob Huff
Équipes Münnich Motorsport
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Preview