Van Beveren déçu d’avoir échoué au pied du podium

partages
commentaires
Van Beveren déçu d’avoir échoué au pied du podium
Par : Willy Zinck
16 janv. 2017 à 14:23

Le Français, quatrième du général pour son second Dakar, n’a pas caché sa déception à l’arrivée. Le pilote Yamaha manque le top 3 pour 48 secondes sur Gerard Farres.

#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren

C’est peut-être la marque des grands pilotes : ne jamais se contenter de ce que l’on a et en vouloir toujours plus. Pour un second Dakar, bon nombre de concurrents se seraient satisfaits d’une quatrième place au général. Mais pas Adrien van Beveren, le pilote français le mieux classé en catégorie motos.

Après avoir déjà fait forte impression l’an passé pour sa première participation, lors de laquelle il avait rallié l’arrivée à Rosario à la sixième position du général, le natif d’Hazebrouck a passé un nouveau cap cette année en jouant aux avant-postes plus souvent qu’à son tour.

Le pilote Yamaha a tout donné sur la dernière spéciale pour tenter d’arracher une place sur le podium final. Sans succès, la faute à une pénalité d’une minute que le Nordiste a tenté tant bien que mal de rattraper sur un dernier parcours au faible kilométrage. "J’ai perdu le podium. Hier j’avais refait le retard que j’avais sur Gerard Farres", déplorait le Français samedi au micro de France TV. "Je lui ai repris 3’40’’ dans les deux spéciales d’hier [étape 11 entre San Juan et Rio Cuarto], j’ai vraiment fait le forcing."

Cette place sur le podium, Adrien van Beveren y a cru jusqu’à la veille de la dernière étape. Sans avoir commis d’erreur majeure tout au long de l’épreuve, le Français s’est finalement laissé piéger dans les derniers kilomètres de course, avec un excès de vitesse lors de la pénultième étape. "En arrivant hier soir, mon GPS avait détecté un speed limit", reprend le triple vainqueur en titre de l’Enduro du Touquet. "J’avais apparemment fait 54 km/h au lieu de 50 dans une zone limitée. Je pense sincèrement ne pas l’avoir pris. On était dans les arbres et j’ai l’impression que mon GPS a mal capté. Mais je ne vais pas faire de polémique avec ça. J’ai pris une minute de pénalité hier soir, ce qui m’a rétrogradé 48 secondes derrière Gerard Farres. Mais il n’y avait que 64 kilomètres ce matin."

Sanction sans possibilité de rachat

Se faire pénaliser dans les ultimes instants du Dakar sans se voir offrir une chance de rédemption : rageant. "J’ai tout donné, j’ai gagné la spéciale, mais je n’ai pas gagné assez de secondes pour remonter sur le podium. J’aime la compétition, j’aime gagner. J’étais là pour apprendre et j’ai appris énormément, ça c’est le point positif", préfère retenir le Français.

Auteur de deux troisièmes places, lors des étapes 5 et 11, Adrien van Beveren a finalement décroché une victoire d’étape plus symbolique qu’autre chose lors de la dernière journée. Ironie du sort, il devait partager cette victoire avec Gerard Farres, ex-æquo au scratch, entraînant par conséquent un statu quo au général.

Un résultat dont le pilote Yamaha ne saurait se contenter, même s’il essaye de relativiser. "A l’arrivée je fais quatre. Je me suis habitué à gagner et à être sur les podiums, c’est quelque chose que j’aime et j’ai eu un peu de mal de ne pas y être aujourd’hui. Mais c’est comme ça, ça fait partie de la course et il y en aura d’autres meilleures. Je reviendrai, vous pouvez compter sur moi". Avec une telle progression sur deux ans combinée à un fort tempérament, nul doute qu’il faudra compter sur le Français en 2018.

Article suivant
Les plus belles photos de la seconde semaine du Dakar

Article précédent

Les plus belles photos de la seconde semaine du Dakar

Article suivant

Peterhansel - "De tous, Loeb a la meilleure vitesse de pointe"

Peterhansel - "De tous, Loeb a la meilleure vitesse de pointe"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Pilotes Gerard Farres Guell , Adrien van Beveren
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions