DTM - Qualifications : Molina reste devant, Tambay troisième

partages
commentaires
DTM - Qualifications : Molina reste devant, Tambay troisième
17 mai 2014 à 16:22

Auteur du meilleur chrono lors des essais libres de ce matin, Miguel Molina (Audi Sport team Abt Sportsline) a récidivé une fois l'heure des qualifications venue

Auteur du meilleur chrono lors des essais libres de ce matin, Miguel Molina (Audi Sport team Abt Sportsline) a récidivé une fois l'heure des qualifications venue. L'Espagnol s'est adjugé la pole position - la troisième de sa carrière - ce samedi, à Oschersleben. Marco Wittmann (BMW Motorsport team MTEK) et Adrien Tambay (Audi Sport team Abt) ont encore une fois brillé et terminent respectivement deuxième et troisième. Résumé :

Q1 - Comme à Hockenheim, deux semaines plus tôt, les moteurs vrombissent dès l'extinction du feu rouge et l'ouverture de la piste. La Q1 est lancée et la première interrogation est de savoir combien de Mercedes-Benz Classe-C Coupées seront éliminées dans tout juste 12 minutes. Rappelons qu'elles ont néanmoins un avantage de 5kg sur les Audi RS 5 DTM et qu'elles sont jusqu'à 10kg plus légères que les BMW M4 DTM.

Timo Glock, qui n'a presque pas roulé ce matin en raison d'un problème technique, attaque et part à la faute. L'ex-pilote de F1 fait une excursion dans l'herbe fraîchement coupée et parvient sans problème à reprendre la piste. Son équipier Antonio Felix da Costa en fait de même quelques minutes plus tard.

Alors qu'il ne reste déjà plus que 3 minutes de séance au chronomètre, Adrien Tambay se hisse à la 1ère place provisoire. En bas de classement, deux anciens champions DTM sont déjà en danger. Il s'agit de Paul di Resta et de son successeur Martin Tomczyk. Daniel Juncadella, Joey Hand et Vitaly Petrov sont eux aussi dans la zone rouge alors que nous entrons dans la dernière minute de cette Q1. Martin Tomczyk améliore et sort par la même occasion Gary Paffett.

Chez Mercedes, c'est déjà la soupe à grimace. Il ne reste que quelques secondes et, comme à Hockenheim, 5 Classe-C sont sur le point d'être éliminées. Seul Gary Paffett parvient à améliorer dans son dernier tour et sauver sa peau in-extremis. Le Britannique réalise le 18ème temps et élimine Timo Glock, pas plus verni en qualifications que lors des essais libres aujourd'hui et toujours victime du même ennui mécanique... Le pilote BMW s'arrête là, au même titre que Rober Wickens, Paul di Resta, Daniel Juncadella et enfin Vitaly Petrov.

Q2 - Ça devient une habitude, tout est le monde est dehors dès le début de cette Q2. Les 18 pilotes encore en piste passent tous les stands pour changer de train de pneumatiques et entamer leur dernier relais en Q2. C'est l'ultime occasion pour chacun d'améliorer ses chronos. Petite incompréhension chez Audi, ou Mike Rockenfeller et Adrien Tambay manquent de se percuter alors que le premier s’apprêtait à quitter son stand et le second à rejoindre le sien.

Parmi les éliminés provisoires, on retrouve sans surprise les Mercedes de Pascal Wehrlein (P11), Christian Vietoris (P15) et Gary Paffett (P17), mais également la BMW de Augusto Farfus Jr. ou encore l'Audi de Mattias Ekström.

Adrien Tambay poursuit son festival et, comme à Hockenheim, claque un chrono incroyable qui le place en tête du classement. Le Français a été le plus rapide sur les trois secteurs du circuit. C'est déjà le dernier tour chronométré pour chacun. Malheureusement pour Augusto Farfus Jr, ça ne passe pas. Il échoue à la porte de la Q3. Gary Paffett, lui, ne prend même pas la peine de boucler son tour et rejoint directement son garage. Martin Tomczyk y croit jusqu'au bout mais là aussi, c'est trop juste.

Augusto Farfus Jr, Pascal Wehrlein, Jamie Green, Mattias Ekström, Martin Tomczyk, Maxime Martin, Nico Müller, Joey Hand Christian Vietoris et Gary Paffett ne seront pas de la fête en Q3.

Q3 - Ils ne sont plus que 8 et se battent maintenant pour signer la pole position. Poleman à Hockenheim, Adrien Tambay a toutes ses chances de rééditer sa performance puisqu'il a passé les deux précédentes sessions et a été le plus rapide sur un tour il y a quelques instants (1:20.011 en Q2, le tour le plus rapide du week-end).

Miguel Molina se hisse en haut de la feuille des temps, sur laquelle ne figure qu'un seul autre nom, celui de Marco Wittmann. L'Espagnol a cependant nettement amélioré puisqu'il a bouclé son tour en 1:20.040, et descend même en 1:20.007 sur sa seconde tentative. Il ne reste déjà plus que quatre minutes, Mike Rockenfeller et Timo Scheider entrent en action. Ils passent respectivement P2 et P3, mais perdent de suite une position car Adrien Tambay s'octroie le 2ème temps.

Marco Wittmann - seul pilote BMW à avoir signé un chrono en Q3 à moins de 2 minutes de la fin de la séance - passe devant Adrien Tambay mais ne déloge pas Miguel Molina de la P1. Antonio Felix da Costa signe le 4ème temps, Bruno Spengler le 7ème. C'est le dernier tour pour les 8 hommes en piste, mais Miguel Molina paraît intouchable. Et il l'est, puisque plus personne ne va améliorer. C'est la troisième pole position de Miguel Molina, qui devance Marco Wittmann et Adrien Tambay.

Cliquez ici pour voir les résultats complets, en partenariat avec DTMLive

Prochain article DTM
DTM - Problème d'équilibre pour di Resta

Article précédent

DTM - Problème d'équilibre pour di Resta

Article suivant

DTM - Essais libres : Molina devant, Glock au garage

DTM - Essais libres : Molina devant, Glock au garage