Racing Engineering signe son retour par une victoire !

Grande habituée du GP2 et de la Formule 2, l'équipe Racing Engineering a remporté la première manche de l'ELMS alors qu'elle faisait son retour en Endurance.

Norman Nato, Paul Petit et Olivier Pla ont remporté les 4 Heures du Castellet au volant de leur ORECA 07, avec seulement 4"8 d'avance sur le TDS Racing de Loïc Duval, Matthieu Vaxiviere et François Perrodo.

DragonSpeed avait pris le meilleur départ dans cette course, Nicolas Lapierre menant grand train dans le premier relais après avoir pris l'avantage sur TDS dans le premier virage puis dépassé Memo Rojas, parti en pole pour IDEC Sport. Lapierre a occupé la tête pendant un long moment, avant qu'une crevaison lente n'affecte le bon travail mené jusque-là.

Alors que le Français venait de donner le volant à son coéquipier Henrik Hedman, ce dernier est violemment sorti de la piste dans la troisième heure après un incident dans le trafic avec la Ferrari #55 de Spirit of Race. Un contact entre les deux hommes au virage 10 a envoyé les deux hommes dans les barrières de protection, provoquant une neutralisation de la course par Full Course Yellow.

La voiture de sécurité a même été envoyée en piste, réduisant à néant l'avance d'une trentaine de secondes que Racing Engineering comptait sur l'Alpine, ainsi replacée dans la lutte pour la victoire. Une fois l'épreuve relancée, André Negrão s'est lancé à la poursuite de Paul Petit mais n'a pas pu trouver l'ouverture. Le leader a cédé le volant à Olivier Pla à 1h15 du drapeau à damier, et l'Alpine de Pierre Thiriet a alors pris la tête. Quelques tours plus tard, Pla a néanmoins repris son bien en doublant Thiriet au bout de la ligne droite du Mistral.

Le dernier arrêt au stand de l'équipage #24 n'a pas mis en danger ses chances de victoire et Olivier Pla a finalement franchi la ligne d'arrivée victorieusement devant le TDS Racing, qui a su éviter un ultime ravitaillement dans la dernière demi-heure. Le Duqueine Engineering complète le podium avec Nico Jamin, Nelson Panciatici et Pierre Ragues, devant le G-Drive Racing et Alpine, qui a connu une fin de course compliquée.

On retrouve pas moins de sept châssis ORECA au sept premières places, confirmant la domination de la veille en qualifications. La première Ligier, celle de Panis-Barthez Compétition, est huitième devant celle de United Autosports.

RLR MSport s'impose en LMP3

John Farano, Rob Garofall et Job van Uitert ont remporté la catégorie LMP3 sous les couleurs de RLR MSport après avoir pris l'avantage à mi-course, pendant l'intervention de la voiture de sécurité.

La Ligier #15 a coupé la ligne avec 32 secondes d'avance sur le trio EuroInternational de Giorgio Mondinin, Kay Van Berlo et James Dayson. La troisième marche du podium revient à M.Racing-YMR avec David Droux, Nicolas Ferrer et Lucas Legeret au volant de la Norma #19.

Final à suspense en GTE

En GTE, c'est JMW Motorsport qui a fait triompher sa Ferrari après un dernier tour spectaculaire. Partie en pole, la Porsche Proton #88 de Matteo Cairoli, Giorgio Roda and Gianluca Roda a mené la quasi-totalité des quatre heures de course avant de voir revenir ses rivaux dans les derniers instants.

Miguel Molina a tenté un dépassement sur Matteo Cairoli à la chicane, le pilote de la Porsche parvenant une première fois à conserver l'avantage, avant que la Ferrari ne prenne le dessus dans le virage suivant et ne file vers la victoire. Ebimotors place sa Porsche 911 sur le podium de la catégorie.

La deuxième manche de l'European Le Mans Series aura lieu le 13 mai prochain à Monza.

 4 Heures du Castellet

 Équipe#VoitureCat.Trs
1 Racing Engineering 24 Oreca 07 - Gibson LMP2 129
2 TDS Racing 33 Oreca 07 - Gibson LMP2 129
3 Duqueine Engineering 29 Oreca 07 - Gibson LMP2 129
4 G-Drive Racing 26 Oreca 07 - Gibson LMP2 129
5 Signatech Alpine Matmut 36 Alpine A470 - Gibson LMP2 129
6 G-Drive Racing 40 Oreca 07 - Gibson LMP2 129
7 IDEC Sport 28 Oreca 07 - Gibson LMP2 128
8 Panis Barthez Competition 23 Ligier JSP217 - Gibson LMP2 128
9 United Autosports 32 Ligier JSP217 - Gibson LMP2 128
10 Graff 39 Oreca 07 - Gibson LMP2 128
11 AVF By Adrián Vallés 30 Dallara P217 - Gibson LMP2 128
12 United Autosports 22 Ligier JSP217 - Gibson LMP2 128
13 High Class Racing 49 Dallara P217 - Gibson LMP2 127
14 Cetilar Villorba Corse 47 Dallara P217 - Gibson LMP2 127
15 APR - Rebellion Racing 31 Oreca 07 - Gibson LMP2 127
16 RLR MSport 15 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 119
17 M.Racing - YMR 19 Norma M30 - Nissan LMP3 119
18 EuroInternational 11 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 119
19 360 Racing 6 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 119
20 United Autosports 2 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 119
21 Inter Europol Competition 13 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 118
22 United Autosports 3 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 118
23 AT Racing 9 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 118
24 Ecurie Ecosse/Nielsen 7 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 118
25 Cool Racing 4 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 118
26 JMW Motorsport 66 Ferrari F488 GTE LMGTE 118
27 Proton Competition 88 Porsche 911 RSR LMGTE 118
28 Oregon Team 10 Norma M 30 - Nissan LMP3 117
29 EbiMotors 80 Porsche 911 RSR LMGTE 117
30 Inter Europol Competition 14 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 117
31 M.Racing - YMR 18 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 117
32 Krohn Racing 83 Ferrari F488 GTE LMGTE 117
33 EuroInternational 12 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 116
34 BHK Motorsport 16 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 116
35 Proton Competition 77 Porsche 911 RSR LMGTE 116
36 NEFIS by Speed Factory 5 Ligier JS P3 - Nissan LMP3 115
37 Algarve Pro Racing 25 Ligier JSP217 - Gibson LMP2 111
38 Spirit Of Race 54 Ferrari F488 GTE LMGTE 107
39 SMP Racing 35 Dallara P217 - Gibson LMP2 121
40 Ultimate 17 Norma M 30 - Nissan LMP3 83
41 IDEC Sport 27 Ligier JSP217 - Gibson LMP2 77
42 DragonSpeed 21 Oreca 07 - Gibson LMP2 62
43 Spirit Of Race 55 Ferrari F488 GTE LMGTE 54
44 Gulf Racing 86 Porsche 911 RSR LMGTE 45
45 DKR Engineering 8 Norma M 30 - Nissan LMP3 11
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries ELMS
Événement Paul Ricard
Sous-évènement Course
Circuit Circuit Paul Ricard
Type d'article Résumé de course
Tags endurance, gt3, lmp2, lmp3