Le Mans : Alonso fait une confidence, l'orage menace...

partages
commentaires
Le Mans : Alonso fait une confidence, l'orage menace...
14 juin 2014 à 14:13

B

B.D., Le Mans – Les grandes manœuvres ont débuté sur les coups de 13 heures dans la ligne droite des stands du circuit manceau. L’effervescence est très vite montée, quelques minutes après une annonce très préparée de la prolongation du partenariat entre l’ACO et la FIA. Le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) s’assure ainsi trois prochaines éditions.

L’arrivée de Fernando Alonso aura été très remarquée, lui qui sera le starter de cette 82e édition. Le temps d’une photo souvenir aux côtés de Mark Webber pour donner des airs de F1 à la grille mancelle. Mais également de confier une petite perle : « Je pense que je ferai un jour Le Mans, à 100% ».

Pour le reste, le protocole précédant le départ des 24 Heures du Mans reste très réglé et traditionnel : diffusion des hymnes des pays représentés, mise en grille des voitures à plus de 1h30 du départ, et passage en revue de toutes les équipes aux côtés de leurs drapeaux. Chez Audi, on n’a surtout pas oublié Loïc Duval, dont le nom figure toujours sur l’Audi n°1, aux côtés de ceux de Tom Kristensen, Marc Gene et Lucas di Grassi.

Désormais, les dés sont jetés et les 54 concurrents vont s’élancer à 15 heures précises pour un légendaire double-tour d’horloge. En LMP1, les pilotes au départ sont les suivants : Stéphane Sarrazin (Toyota), Neel Jani (Porsche), Nicolas Lapierre (Toyota), Timo Bernhard (Porsche), Oliver Jarvis, Benoît Tréluyer, Tom Kristensen (Audi), Andrea Belicchi et Nick Heidfeld (Rebellion).

Il reste une dernière inconnue : la météo. A l’heure d’écrire ces lignes, le vent est très présent sur le circuit et le ciel se couvre, alors que des orages sont annoncés sur la Sarthe, avec un risque de précipitation de 80% d’ici 18 heures… ToileF1 vous fera suivre l'épreuve avec un compte-rendu et les écarts à chaque heure.

Prochain article Endurance
24 Heures du Mans : Qui pour la gagne en LMP2 et en GT ?

Article précédent

24 Heures du Mans : Qui pour la gagne en LMP2 et en GT ?

Article suivant

Le Mans, H+1 : Toyota devant Audi, Porsche souffre déjà

Le Mans, H+1 : Toyota devant Audi, Porsche souffre déjà
Load comments