La F1 défend sa volonté de maintenir les GP malgré le coronavirus

La Formule 1 assure qu'elle ne prend aucun "risque inutile" concernant sa décision de maintenir le début de saison et insiste sur le fait qu'elle ne peut pas tout abandonner simplement en raison d'une menace hypothétique.

La F1 défend sa volonté de maintenir les GP malgré le coronavirus

La saison 2020 doit démarrer la semaine prochaine à Melbourne alors que l'épidémie de coronavirus prend de plus en plus d'ampleur dans le monde, en Asie et en Europe notamment. Les responsables de la discipline ont indiqué que tout était en place pour que les trois courses du début de saison (Melbourne, Bahreïn et Vietnam) se tiennent. Ross Brawn a ainsi expliqué que la F1 était en contact avec les autorités de santé de tous ces États pour s'assurer que la discipline réduise les risques.

Lire aussi :

"C'est difficile pour l'instant, et nous faisons tous face au défi du coronavirus", a déclaré le manager sportif de la Formule 1 lors d'un événement lié à un accord avec 188Bet. "Je pense que la clé est d'essayer de maintenir le championnat de la façon la plus sûre possible. Nous ne pouvons pas prendre de risques inutiles, mais nous ne pouvons pas tout annuler complètement. Je veux dire : si toute l'économie s'arrêtait totalement, ça aurait un impact bien plus grave que le coronavirus. Mais le coronavirus est une menace très sérieuse, donc nous devons prendre des mesures nécessaires."

Brawn affirme que la F1 évalue en permanence les précautions à mettre en place et prend conseil auprès des gouvernements impliqués. "Pour chaque pays, nous travaillons avec les autorités locales afin de prendre les mesures appropriées. Toutes les écuries, par exemple, ont réduit le nombre de personnes qui voyagent. Nous prenons donc toutes les précautions raisonnables possibles et nous devons suivre les conseils des autorités sanitaires. Pour l'instant, les trois premières courses vont se dérouler. Mais la situation évolue de jour en jour. Nous devons donc réagir et nous devons le faire en conséquence."

Lire aussi :

L'Australie a imposé ces derniers jours des mesures plus strictes aux voyageurs en provenance d'Italie, alors que Bahreïn a mis en place des procédures pour que le personnel F1 évite les restrictions liées au COVID-19. Brawn a confiance dans le fait que le championnat travaille avec les meilleures personnes pour pouvoir garantir le déplacement du paddock en dépit des problèmes logistiques liés à l'épidémie.

"Il y a des tonnes d'équipement qui voyagent. Quand nous avons reporté le Grand Prix de Chine, par exemple, la raison pour laquelle nous avons dû prendre la décision à ce moment-là est que l'équipement allait être envoyé en Chine et ne pouvait être immobilisé en haute mer. Donc nous avons dû prendre la décision de reporter la course. Mais nous avons une super équipe. Et ils font ça depuis très longtemps. Ils savent comment gérer cela. Ils connaissent tous les problèmes et tous les défis, et tout le monde a réagi de façon fantastique, pour essayer de faire en sorte que nous puissions avoir toutes les courses.”

partages
commentaires
Découvrez les nouveautés techniques de la McLaren MCL35
Article précédent

Découvrez les nouveautés techniques de la McLaren MCL35

Article suivant

Mercedes pousse ses ingénieurs pour des innovations comme le DAS

Mercedes pousse ses ingénieurs pour des innovations comme le DAS
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021