Ferrari annonce la restructuration de son département technique

Ferrari n'a pas perdu de temps : l'organisation technique de l'écurie a été modifiée à Maranello, sans pour autant faire tomber la moindre tête.

Ferrari annonce la restructuration de son département technique

La Scuderia Ferrari avait promis de profiter du retour à Maranello après les trois premiers Grands Prix de la saison pour passer en revue ce qu'il devait l'être, Mattia Binotto précisant qu'il ne s'interdisait rien. L'écurie italienne n'aura pas traîné pour réagir, après un début de saison 2020 particulièrement décevant. Ce mercredi, elle annonce avoir restructuré son département technique "afin de le rendre plus efficace et d'assurer une approche plus globale du développement des performances"

Ferrari a mis en place une chaîne de commande simplifiée, donnant également davantage de pouvoir à chaque dirigeant de département pour atteindre ses objectifs. Cette restructuration se traduit principalement par la création d'un nouveau département chargé du développement de la performance, dirigé par Enrico Cardile. 

Lire aussi :

Pas question de couper des têtes ou de pointer qui que ce soit du doigt : tous les cadres restent en place, comme l'avait sous-entendu Mattia Binotto dans une interview. Enrico Gualtieri demeure à la tête du département moteur, Laurent Mekies au poste de directeur sportif et chargé des activités piste, tandis que Simone Resta est confirmé aux manettes de l'ingénierie châssis. 

"Comme nous l'avions laissé entendre il y a quelques jours, nous faisons des changements du côté de l'organisation technique afin d'accélérer la conception et le développement au niveau des performances de la voiture", confirme Binotto. "Un changement de direction était nécessaire pour définir des lignes de responsabilité et des processus de travail clairs, tout en réaffirmant la confiance de l'entreprise dans son réservoir de talents techniques. Le département dirigé par Enrico Cardile pourra compter sur l'expérience de Rory Byrne et d'ingénieurs reconnus comme David Sanchez. Ce sera la pierre angulaire du développement de la voiture."

"Nous pensons que le personnel chez Ferrari est au plus haut niveau et n'a rien à envier par rapport à nos principaux concurrents, mais nous devions faire un changement, élever le niveau au niveau des responsabilités. Nous l'avons dit à plusieurs reprises, mais il faut le répéter : nous avons commencé à poser les fondations d'un processus qui devrait mener à un nouveau cycle victorieux et durable. Cela prendra du temps et nous subirons des revers comme ceux que nous vivons aujourd'hui au niveau des résultats et de la performance. Cependant, nous devons réagir à ces défaillances avec force et détermination pour revenir au plus haut niveau de ce sport dès que possible. C'est ce que nous voulons tous, et c'est ce que nos fans dans le monde entier veulent."

partages
commentaires
Qui devrait décider de l'avenir de la F1 ?

Article précédent

Qui devrait décider de l'avenir de la F1 ?

Article suivant

Wolff n'intervient pas entre Vettel et Aston Martin

Wolff n'intervient pas entre Vettel et Aston Martin
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021