Racing Point : Impossible de dire quand la F1 va reprendre

Pour le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, il ne peut y avoir aucune certitude concernant le moment où la Formule 1 pourra démarrer sa saison en raison de la pandémie de COVID-19.

Racing Point : Impossible de dire quand la F1 va reprendre

Les huit premières épreuves programmées au calendrier F1 2020 ont d'ores et déjà été reportées ou annulées en raison de la pandémie de COVID-19 qui touche le monde depuis plusieurs mois et sévit particulièrement en Europe et en Amérique du Nord à l'heure d'écrire ces lignes. La situation est telle que les dix équipes ont unanimement décidé d'avancer la fermeture des usines, normalement prévue en août, aux mois de mars et avril, cela correspondant en plus souvent à des restrictions gouvernementales sur les déplacements et à des mesures plus ou moins générales de confinement.

Même si les responsables de la Formule 1 espèrent encore que 15 à 18 Grands Prix seront disputés cette année, en débutant à l'été, le team principal de Racing Point, Otmar Szafnauer, rappelle qu'il n'y a aucune certitude quant au moment de la reprise. "C'est une situation sans précédent, qui change du jour au lendemain. À l'heure qu'il est, nous ne pouvons tout simplement pas dire avec la moindre certitude quand les choses reviendront à la normale. Il y a énormément de facteurs que nous ne contrôlons pas."

Lire aussi :

Devant la situation mondiale et le retard pris par la saison 2020, la Formule 1 a décidé de repousser l'entrée en vigueur de la réglementation 2021 à 2022, avec le maintien des règles techniques et des châssis prévus pour la campagne 2020 jusqu'à la fin de l'année prochaine. Une décision logique pour Racing Point selon Szafnauer. "Une autre décision prise entre les équipes et la FIA a été de retarder l'introduction de la nouvelle réglementation jusqu'en 2022. En termes de logistique et de coûts, cela fait totalement sens."

"Bien sûr, cela ne veut pas dire que l'on pourra se permettre d'être relax au moment où nous nous remettrons au travail. Quand nous reprendrons enfin la piste, il faudra être en position de nous battre, qu'importe les règles. Il y a encore beaucoup de travail qui nous attend et nous serons prêts à nous en occuper quand l'heure sera venue."

Racing Point a démarré sa période de fermeture des usines ce mercredi 25 mars, ce qui veut dire que la reprise du travail est prévue le 16 avril. Mais Szafnauer explique que l'écurie s'est arrangée pour permettre aux gens qui le pourront de télétravailler. "Nous avons également travaillé très dur lors des dernières semaines pour permettre à tout le personnel qui peut travailler à domicile d'avoir l'équipement dont il a besoin."

"Notre première préoccupation dans un moment comme celui-ci est le bien-être physique et mental de nos collègues, de leur famille et de leurs amis. Tout le monde est revenu à la maison en Grande-Bretagne et s'ajuste à cette nouvelle réalité, mais ce n'est clairement pas simple pour tous. Nous sommes évidemment déçus de ne pas pouvoir rouler dans un avenir proche, mais en fin de compte nous comprenons tous l'importance de la situation. Les défis auxquels le monde fait face ne ressemblent à rien de ce que j'ai connu au cours de ma vie et transcendent clairement le sport, donc les décisions qui ont été prises sont les bonnes."

partages
commentaires
C'était un 27 mars : Pirelli, le DRS... et Petrov !

Article précédent

C'était un 27 mars : Pirelli, le DRS... et Petrov !

Article suivant

F1 TV joue les prolongations face au début de saison repoussé

F1 TV joue les prolongations face au début de saison repoussé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021