Les évolutions des top teams à Bahreïn

partages
commentaires
Les évolutions des top teams à Bahreïn
28 févr. 2014 à 11:20

ToileF1 analyse pour vous trois évolutions marquantes de la première journée du deuxième bloc d'essais à Bahreïn, chez Mercedes, Ferrari et McLaren

ToileF1 analyse pour vous trois évolutions marquantes de la première journée du deuxième bloc d'essais à Bahreïn, chez Mercedes, Ferrari et McLaren.

Lors de cette deuxième série d'essais hivernaux à Bahreïn, les écuries commencent à assembler les monoplaces avec les tous les éléments qu'elles souhaitent utiliser lors de la première course du championnat du monde 2014 qui aura lieu à Melbourne.

Un réel aperçu de ce que seront les monoplaces en Australie commence à émerger, même s’il est entendu que de nombreuses évolutions arriveront encore sur l’Albert Park, après quelques jours passés à l’usine.

Voici une petite revue de l'aboutissement du concept de trois écuries avec notre expert technique Bill Suserg.

Mercedes :

Chez les Flèches d’Argent, le déflecteur vertical de ponton a été modifié, afin de mieux guider le flux d'air sur la surface du ponton.

1ère séance d’essais à Bahreïn (22 février 2014):





2ème séance d'essais hivernaux à Bahreïn (27 février 2014) :





Un déflecteur horizontal a été ajouté, et le montant vertical redessiné, afin d'attirer le flux d'air sur le ponton et de le canaliser en direction de la base du capot moteur.

McLaren :

Chez ceux qui s’annoncent comme les principaux rivaux de Mercedes en début d’année, on poursuit le développement du concept de suspension "Butterfly" : le flux d'air qui sert à faire fonctionner ce système provient des tuyères d’évacuation du flux d'air de refroidissement des pontons.

1ère séance d’essais hivernaux à Bahreïn (22 Février 2014):





2ème séance d'essais hivernaux à Bahreïn (27 Février 2014):





Des flaps avec un angle d’environ 45° ont été ajoutés à la sortie des tuyères d'évacuation du flux d'air de refroidissement des pontons, afin de collecter plus d'air provenant de la surface extérieure des tuyères. Tout ceci dans le but d’accroître le volume d'air soufflé sur les suspensions Papillon de la McLaren Mp4-29, augmentant leur efficacité.

Ferrari :

Sur la F14T, le capot moteur a été redessiné au niveau de la sortie d’échappement, zone cruciale sur toutes les monoplaces cette année : l'évacuation du flux de refroidissement de l'environnement du power unit se voit ainsi accélérée, et le refroidissement se trouve ainsi plus efficace.

1ère séance d'essais hivernaux à Bahreïn (22 Février 2014):





2ème séance d'essais hivernaux à Bahreïn (27 février 2014) :





L'ouverture arrière du capot moteur a par ailleurs été légèrement agrandie, au profit de la vitesse d’éjection du flux de refroidissement circulant à travers le capot moteur.

Prochain article Formule 1
Les teams mettent fin à la FOTA

Article précédent

Les teams mettent fin à la FOTA

Article suivant

Bahreïn, Jour 1 - Pérez de nouveau en tête à la mi-journée

Bahreïn, Jour 1 - Pérez de nouveau en tête à la mi-journée

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes , McLaren
Type d'article Actualités