Massa - "Pérez est dangereux"

partages
commentaires
Massa -
9 juin 2014 à 10:59

Une nouvelle fois, Felipe Massa l’a mauvaise après une opportunité manquée avec Williams

Une nouvelle fois, Felipe Massa l’a mauvaise après une opportunité manquée avec Williams. Le pilote Brésilien, auteur d’une solide course l’ayant vu mener quelques instants le GP du Canada avant son second arrêt, puis revenir comme une bombe dans les derniers tours du GP pour mettre en péril un quatuor de tête se tenant en deux secondes, revient de Montréal bredouille.

Un minimum de 10 points était pourtant assuré avec la cinquième place, à l’entame du dernier tour. C’était quelque secondes avant un impact violent contre la Force India de Sergio Pérez, ayant légèrement décalé sa monoplace au premier freinage, et avec pour conséquence d’expédier les deux pilotes contre le mur, puis au centre médical.
Même si Pérez écope d’une pénalité de 5 places sur la grille de départ du prochain GP, en Autriche, Massa ne décolère pas et estime que le comportement du Mexicain a été très dangereux. Pour lui, une sanction plus lourde s’imposait.

« Je lui ai parlé au centre médical. J’étais tellement déçu de lui. Je lui ai dit qu’il avait besoin d’apprendre. Je voulais me positionner à ma place, parce que j’ai subi un énorme crash et honnêtement, j’ai pensé que ça allait faire mal ».

« Ce n’est pas la première fois qu’il referme sur quelqu’un au freinage. Il l’a fait de nombreuses fois. Il n’a rien dit. Il a s’est juste tourné et est parti. J’espère qu’il apprendra ».

Massa ne comprend pas que Pérez ait pu créer une telle situation à cette vitesse et à un tel moment de la course. Les deux pilotes se trouvaient à un peu plus de 3 kilomètres d’un excellent résultat pour leurs équipes respectives.

« On était à 300 km/h, là-bas. Avec une autre voiture devant, ça aurait pu être un accident sérieux », poursuit Massa, qui sait également que Vettel a failli se faire embrocher au passage.

« Nous avons des règles depuis quelques années disant que quand une voiture est devant sur le côté, on ne peut plus bouger. Il a juste bougé et m’a touché », insiste Massa, qui oublie néanmoins de préciser que Pérez avait encore le Brésilien dans ses rétroviseurs lorsqu’il initia son mouvement.

« C’est dangereux. Pour moi, cinq places, ce n’est pas assez. Il était dangereux. Nous aurions pu rentrer dans Vettel ».

Prochain article Formule 1
"Notre jour viendra", affirme Kobayashi

Article précédent

"Notre jour viendra", affirme Kobayashi

Article suivant

Ericsson : "Cela fait partie de l'apprentissage"

Ericsson : "Cela fait partie de l'apprentissage"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Sergio Pérez
Équipes Force India , Williams
Type d'article Actualités