Melbourne explique les modifications apportées à son tracé

Avec la réalisation de travaux importants dans les semaines et les mois à venir, Melbourne veut être au rendez-vous de la prochaine génération de monoplaces.

Melbourne explique les modifications apportées à son tracé

En confirmant cette semaine que la deuxième phase des travaux allait débuter sur l'Albert Park, les organisateurs du Grand Prix d'Australie ont également entériné une modification du tracé en plusieurs endroits. Avant de procéder à ces évolutions, les organisateurs ont eu recours à des simulations fournies par la Formule 1 et ont également pris en compte les retours formulés par certains pilotes. Mark Webber a également travaillé étroitement avec l'Australian Grand Prix Corporation (AGPC).

Lire aussi :

Le changement le plus important concernera l'enchaînement des virages 9 et 10, qui deviendra beaucoup plus rapide et non plus assimilable à une chicane. Outre cette portion de Lakeside Drive, le virage 13 sera lui aussi réaménagé en étant élargi et re-profilé avec un léger banking extérieur pour offrir différentes trajectoires possibles. Ce même travail d'élargissement s'appliquera au virage 6, ainsi qu'au virage 15 afin que les pilotes peinent davantage à défendre leur position dans le dernier secteur. Enfin, les virages 1 et 3 seront eux aussi élargis pour multiplier les trajectoires.

"Nous avons vraiment abordé cela de manière globale et élargie, en nous appuyant sur la consultation", explique à Motorsport.com Andrew Westacott, PDG de l'AGPC. "Le circuit a été fait en 1995, donc il est extrêmement daté, non seulement pour ce qui est de sa surface, mais aussi par rapport à l'évolution des voitures. Les pilotes disent souvent que c'est une ville super, qu'il y a un chouette public, que c'est un bel endroit où venir, un lieu excellent pour ouvrir la saison, mais la course peut y tourner à la procession. Nous voulions proposer des opportunités de récompenser le pilotage audacieux et de pénaliser le moins bon pilotage."

"La cambrure des virages n'est pas forcément propice aux Grands Prix de Formule 1. S'il y a une bosse au milieu de la route, et le virage 13 en est l'exemple classique, ça veut dire qu'il y a une cambrure négative à l'extérieur du virage. Ça rend les choses plus difficiles que s'il y avait 5% de cambrure positive de la gauche à la droite du pilote, à la corde. Les simulations réalisées par la F1 indiquent qu'une vitesse plus élevée en entrant dans le virage 13 et un changement léger de géométrie du virage pourraient fournir une réelle opportunité de dépassement. Cela rend aussi les virages 11 et 12 plus difficiles, et c'est déjà une portion merveilleuse que les pilotes adorent."

Plan des modifications de l'Albert Park

Les travaux débuteront la semaine prochaine et font suite à une première phase qui a permis d'élargir la voie des stands de deux mètres. L'objectif est d'y relever la limitation de vitesse pour la faire passer de 60 à 80 km/h, afin d'offrir davantage de possibilités stratégiques. Après l'édition 2021 du Grand Prix d'Australie, prévue en novembre prochain, la totalité de la piste sera resurfacée et c'est tout le circuit de l'Albert Park qui aura ainsi été rénové pour répondre aux standards des futures F1 2022.

"À chaque fois que quelqu'un évoque la dégradation des pneus à Melbourne par rapport à Bahreïn, Sotchi, Silverstone ou autre, on se retrouve dans la moyenne", explique Andrew Westacott. "Ce n'est pas la piste la plus abrasive, ni la plus douce. Quitte à faire quelque chose, rendons-la plus abrasive. Nous avons travaillé en tenant compte de l'environnement géographique et des contraintes pour faire évoluer un circuit capable d'offrir de meilleures courses lorsque la génération des F1 2022 arrivera."

Propos recueillis par Andrew van Leeuwen 

partages
commentaires
Yuki Tsunoda : Gasly sera "difficile à battre"

Article précédent

Yuki Tsunoda : Gasly sera "difficile à battre"

Article suivant

Pietro Fittipaldi reste réserviste chez Haas en 2021

Pietro Fittipaldi reste réserviste chez Haas en 2021
Charger les commentaires
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021