Qualifications - Pole position monégasque pour Lewis Hamilton!

Qualifications - Pole position monégasque pour Lewis Hamilton!
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Des fans de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Charger le lecteur audio

Lewis Hamilton a signé la pole position du Grand Prix de Monaco en prenant le meilleur sur son équipier Nico Rosberg, auteur de deux erreurs de pilotage en Q2 puis en Q3. Après avoir vu Toro Rosso se présenter comme uen grande menace pendant l'ensemble du weekend, Red Bull se positionne devant son équipe -soeur, derrière la Ferrari de Vettel, troisième sur la grille de départ.

 

--

Le résumé de la Q1 : Bottas déjà out

Le résumé de la Q2  : Alonso abandonné par la mécanique

--

Deux Mercedes, Ferrari, Toro Rosso, Red Bull, la Lotus de Maldonado et la Force India de Pérez; le tout épicé d’une baisse de température et de quelques gouttes de pluie tombant très timidement au-dessus du paddock : telle est la recette de la Q3 du Grand Prix de Monaco !

Personne n’attend longtemps pour se lancer en piste avec les gommes supertendres, de crainte de voir la pluie gagner en intensité. Notablement, c’est Hamilton, leader du championnat, qui peut prendre la décision de prendre la piste devant son équipier chez Mercedes. Le souvenir douloureux des qualifications suspectes de Rosberg en 2014 est encore vif dans l’esprit de l’Anglais.

La première tentative du N°44 lui permet de prendre la pole position provisoire, en 1’15.304s. Un chrono le plaçant 0’136s devant Rosberg et une demi-seconde pleine devant Vettel. Ricciardo se place P4 sur son premier tour lancé, devant son équipier Red Bull Kvyat, Pérez, Verstappen, Sainz, Räikkönen et Maldonado.

Il ne faut attendre que quelques instants pour voir les candidats à la pole position reprendre la piste après un rapide passage par la pitlane avec des pneus neufs. Nico Rosberg sait dès le premier secteur qu’il n’améliorera pas sa référence et abandonne sa tentative après un nouveau gros blocage dans le premier freinage. Les deux Red Bull améliorent sensiblement et se placent en 4ème et 5ème positions, derrière Vettel.

Formule 1 - Qualifications du Grand Prix de Monaco 2015
 PiloteTrsQ1Q2Q3
01   L. Hamilton 28 1:16.588 1:15.864 1:15.098
02   N. Rosberg 25 1:16.528 1:15.471 1:15.440
03   S. Vettel 24 1:17.502 1:16.181 1:15.849
04   D. Ricciardo 28 1:17.254 1:16.706 1:16.041
05   D. Kvyat 26 1:16.845 1:16.453 1:16.182
06   K. Räikkönen 23 1:17.660 1:16.440 1:16.427
07   S. Pérez 22 1:17.376 1:16.999 1:16.808
08   C. Sainz 29 1:17.246 1:16.762 1:16.931
09   P. Maldonado 30 1:17.630 1:16.775 1:16.946
10   M. Verstappen 29 1:16.750 1:16.546 1:16.957
11   R. Grosjean 22 1:17.767 1:17.007  
12   J. Button 20 1:17.492 1:17.093  
13   N. Hülkenberg 16 1:17.552 1:17.193  
14   F. Massa 22 1:17.679 1:17.178  
15   F. Alonso 11 1:17.778 1:26.632  
16   F. Nasr 11 1:18.101    
17   V. Bottas 10 1:18.434    
18   M. Ericsson 11 1:18.513    
19   W. Stevens 9 1:20.655    
20   R. Merhi 10 1:20.904    
partages
commentaires
Une erreur a coûté la Q3 à Grosjean
Article précédent

Une erreur a coûté la Q3 à Grosjean

Article suivant

Pirelli veut continuer à fournir les pneumatiques après 2016

Pirelli veut continuer à fournir les pneumatiques après 2016
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021