Trulli en veut toujours à Sutil

Le premier tour du Grand Prix du Brésil a été particulièrement animé

Le premier tour du Grand Prix du Brésil a été particulièrement animé. Parmi les faits marquants, on retiendra l'accident de Jarno Trulli et Adrian Sutil au niveau du virage de Ferradura.

Spectaculaire, cet accident a mis en colère le pilote Toyota qui, jugeant la manœuvre de Sutil extrêmement dangereuse, a même failli en venir aux mains avec l'Allemand, un comportement qui lui a valu une amende de 10 000 dollars.

"Je ne suis pas en colère à cause du résultat, je suis énervé à cause de la manœuvre qui était extrêmement, extrêmement dangereuse. On sait que c'est un virage que l'on prend vite et il aurait dû me donner assez d'espace pour que je n'aille pas sur les vibreurs."

"Nous étions sur le sixième rapport et nous avons eu de la chance qu'aucun d'entre nous n'a été blessé. Mais c'était vraiment quelque chose de mauvais," insiste Trulli.

"Je pensais que si je m'écartais, Sutil serait resté là et j'arrivais avec beaucoup plus de vitesse. Il s'est décalé à l'intérieur donc je suis allé à l'extérieur et nous nous sommes retrouvés côte-à-côte. Il y a une caméra embarquée qui montre ma roue avant à côté de la sienne, donc si vous regardez derrière, je n'y suis pas."

"Il dit peut-être qu'il roulait sur la trajectoire. Oui, mais j'étais encore sur la trajectoire dans ce cas. Donc si vous décidez de rester à l'intérieur, alors restez à l'intérieur. Ne poussez pas vers l'extérieur car je suis là, et vous pouvez le voir ici," poursuit le pilote Toyota.

"Le problème, c'est qu'il m'a envoyé sur les vibreurs et une fois que j'étais sur les vibreurs, j'ai complètement perdu le contrôle de la voiture. Et le fait que je l'ai percuté à l'arrière, c'est qu'une fois sur les vibreurs cette voiture devient instable. Je me suis envolé puis je l'ai percuté à l'arrière, même si à ce moment-là j'étais à côté de lui."

Lorsqu'on lui demande si cet accident a été le pire qu'il ait connu, Trulli est catégorique : "Honnêtement, oui. C'est pourquoi j'étais sacrément énervé après coup lorsque j'ai sauté hors de la voiture."

"Ça peut arriver comme incident de course. Mais quand quelqu'un le fait délibérément à cette vitesse, c'est insensé. C'est inacceptable. Vous ne pouvez pas faire ça. C'est comme une ligne droite : vous êtes à fond, et en fait il m'a envoyé sur les vibreurs dans l'herbe alors que j'étais dans la ligne droite."

"Je ne peux accepter aucune excuse, je suis désolé. Il est clair pour tout le monde dans les paddocks que vous ne pouvez pas faire ça."

Juste avant le "crash", l'Italien naviguait dans le Top 5 et on peut aisément imaginer que sans cet accident, Trulli aurait pu se battre pour les premières places.

"Je suis totalement d'accord. Peut-être même pour la victoire car vendredi, j'étais très rapide et très compétitif. J'avais suffisamment d'essence et la stratégie était bonne. Le départ était bon donc honnêtement, j'étais en passe de me battre pour la victoire. La voiture a été très bonne durant tout le week-end."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Adrian Sutil
Type d'article Actualités