C2 - Dillmann en tête-à-queue, Vaxiviere s'impose

B.V., Spa-Francorchamps - Matthieu Vaxiviere a remporté une course de Formule V8 3.5 disputée sous de fortes pluies. La moitié des tours couverts l'ont été sous le régime de la voiture de sécurité.

C2 - Dillmann en tête-à-queue, Vaxiviere s'impose

Auteur de sa quatrième pole position de la saison, Tom Dillmann était premier sur la grille devant Roy Nissany, Aurélien Panis et Matthieu Vaxiviere.

Cet ordre s'est maintenu au départ, puisque la course a débuté sous le régime de la voiture de sécurité. Louis Delétraz, qui était sixième sur la grille, n'est toutefois pas parvenu à démarrer et s'est ainsi retrouvé dernier, avant d'abandonner quelques instants plus tard pour une raison indéterminée.

Le véritable départ, donné après douze minutes passées sous le régime de la voiture de sécurité, s'est passé sans incident à l'exception d'un tout droit pour Vitor Baptista à La Source. Le Brésilien a repris la piste derrière Giuseppe Cipriani.

Tom Dillmann a creusé un écart de trois secondes en tête dès le premier tour de course ! Les arrêts au stand n'ont pas tardé après l'ouverture de la fenêtre au bout de cinq boucles. Celis, Isaakyan, Orudzhev et Cecotto en ont profité... avec une touchette entre ces deux derniers, le Vénézuélien ayant été relâché sous le nez de l'Arden !

Isaakyan, quant à lui, est parti en tête-à-queue aux Combes et a été contraint à l'abandon.

Le crash Cecotto/Nissany impacte la course

Dillmann, Nissany et Vaxiviere se sont arrêtés au tour suivant tandis que Panis a décidé de rester en piste... Mal lui en a pris, puisque la voiture de sécurité est entrée en action suite à un violent accident impliquant Cecotto et Nissany dans Eau Rouge !

 

À ce stade de la course, Panis menait la course devant Binder, Dillmann et Kanamaru, mais parmi ce quatuor de tête, seul Dillmann avait fait son arrêt au stand obligatoire. Suivaient Vaxiviere, Celis, Fittipaldi, Visser, Baptista et Cipriani, qui s'étaient tous déjà arrêtés.

Les rebondissements ont continué avec l'abandon de Pietro Fittipaldi, qui a immobilisé sa Fortec en bord de piste alors qu'il occupait le quatrième rang virtuel.

La course a repris pour trois tours, et Visser s'est fait dépasser d'emblée par Baptista avant d'immobiliser sa monoplace en piste ! Panis, Binder et Kanamaru se sont logiquement arrêtés à deux tours de la fin de la course.

Dillmann part en tête-à-queue

Quant à Tom Dillmann, il est parti à la faute aux Combes, effectuant un 360° mais maintenant sa voiture en piste. L'Alsacien n'a toutefois pas pu empêcher son compatriote Matthieu Vaxiviere de s'emparer de la tête de la course. Vaxiviere a justement commis un tout droit au même endroit dans le dernier tour, mais a conservé le contrôle de sa monture et a remporté sa première victoire de la saison ! C'est un beau résultat, surtout après sa difficile journée d'hier.

Deuxième, Tom Dillmann signe son sixième podium consécutif alors qu'avec la troisième place, Alfonso Celis Jr obtient son meilleur résultat en 3.5.

Baptista et Panis complètent le top 5 devant Binder, Kanamaru et Cipriani. Ce dernier quitte Spa avec six points au compteur, bien qu'ayant fini dernier des deux courses !

Spa-Francorchamps - Course 2

  Pilote Équipe Temps/Écart
1  Matthieu Vaxiviere SMP Racing 43:24.368
2  Tom Dillmann AVF 6.268
3  Alfonso Celis Jr AVF 10.277
4  Vitor Baptista RP Motorsport 17.636
5  Aurélien Panis Arden Motorsport 20.715
6  René Binder Lotus 36.885
7  Yu Kanamaru Teo Martin Motorsport 42.023
8  Giuseppe Cipriani Durango Racing Team 58.157
9  Beitske Visser Teo Martin Motorsport +3 tours
10  Pietro Fittipaldi Fortec Motorsports +6 tours 
Ab  Roy Nissany Lotus +7 tours 
Ab  Johnny Cecotto Jr RP Motorsport +7 tours 
Ab  Matevos Isaakyan SMP Racing +8 tours
Ab  Egor Orudzhev Arden Motorsport +8 tours 
Ab  Louis Delétraz Fortec Motorsports +10 tours 
partages
commentaires
Q2 - Dillmann en pole pour 0,016 seconde !
Article précédent

Q2 - Dillmann en pole pour 0,016 seconde !

Article suivant

Championnat - Six vainqueurs en six courses !

Championnat - Six vainqueurs en six courses !
Charger les commentaires