Alonso - Des moments difficiles à venir à Spa et Monza

partages
commentaires
Alonso - Des moments difficiles à venir à Spa et Monza
21 août 2014 à 16:41

S'il n'en est pas passé loin en Hongrie avant le break estival, Fernando Alonso estime que remporter une course cette saison reste très peu probable

S'il n'en est pas passé loin en Hongrie avant le break estival, Fernando Alonso estime que remporter une course cette saison reste très peu probable. Le double Champion du Monde conserve l'ambition de mener Ferrari le plus haut possible dans le championnat constructeurs cette année, mais il s'attend d'abord à souffrir.

En Belgique ce week-end, tout comme à Monza devant les Tifosi dans deux semaines, le pilote espagnol pense qu'il s'agira avant tout pour la Scuderia de limiter la casse, notamment face à une Williams qui s'annonce déjà très performante sur ces deux tracés à haute vitesse. Alonso prend donc soin d'aborder les choses avec pragmatisme et réalisme, et ne promet certainement pas monts et merveilles à ses supporters.

"Il faut se battre pour le championnat constructeurs à la meilleure position possible", a-t-il rappelé. "Mais c'est une grande compétition, une compétition difficile avec Williams. Les deux prochaines courses sont bonnes pour eux, alors nous nous attendons à vivre des week-ends difficiles pour le moment contre Williams, ici et à Monza, et nous devons faire avec."

Avant Budapest, Ferrari avait glissé à la quatrième place du championnat, avant de reprendre son bien grâce à la grosse performance d'Alonso. Mais seulement sept points séparent l'équipe de Maranello de Williams, et plutôt que penser à accroître cette marge, le Taureau des Asturies s'imagine plutôt à essayer de limiter au maximum l'inversion de la tendance.

"Nous devons limiter les dégâts dans les deux prochaines courses en termes de points, et ensuite attaquer lors de la dernière partie [de la saison]. Je pense qu'une victoire en Grand Prix cette année est un peu irréaliste", a-t-il insisté.

Si Williams venait à marquer enfin de gros points avec ses deux pilotes – ce qui fut rarement le cas jusqu'à présent –, il faudra également que Kimi Räikkönen soit en mesure d'apporter un maximum d'unités au compteur Ferrari pour contribuer à cette "limitation des dégâts". Toujours très à l'aise à Spa-Francorchamps, le Finlandais pourra compter sur l'expérience de ses quatre victoires pour confirmer le mieux aperçu à Budapest le mois dernier.

"Ce qui s'est passé avant n'aide pas vraiment", a-t-il tempéré. "Evidemment, c'est une saison difficile jusqu'à présent, mais lors de la dernière course c'était un peu plus normal. J'ai enfin pu piloter un peu plus comme je le voulais et c'était aussi plus amusant. J'espère que ce sera similaire quand nous débuterons demain."

Prochain article Ferrari
Marco Mattiacci - "Poser des questions" pour comprendre Ferrari

Article précédent

Marco Mattiacci - "Poser des questions" pour comprendre Ferrari

Article suivant

Ferrari et la Belgique - Des victoires et le souvenir de Villeneuve

Ferrari et la Belgique - Des victoires et le souvenir de Villeneuve

À propos de cet article

Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Fernando Alonso Boutique
Équipes Ferrari Boutique , Williams
Type d'article Actualités