La Formule E travaille sur le futur de la course de Hong Kong

partages
commentaires
La Formule E travaille sur le futur de la course de Hong Kong
Par :
2 mars 2019 à 17:24

Alors que l'épreuve de Hong Kong est la prochaine du calendrier de Formule E, dans une semaine, le PDG du championnat, Alejandro Agag indique que le futur de la course sera évoqué avec les autorités de la ville après la course.

C'est la quatrième fois que la Formule E se produit à Hong Kong, depuis ses débuts au calendrier 2016/2017. Le futur de la course est toutefois mis en doute à cause de travaux prévus près du lieu de l'épreuve, ainsi qu'un besoin d'allonger le circuit pour accommoder les 12 équipes engagées à partir de la saison 6.

Selon Motorsport.com, il existe une possibilité selon laquelle la ville ne serait pas au calendrier 2019/2020, même si rien n'est décidé pour l'instant. Si ce scénario venait toutefois à se produire, l'objectif de la Formule E serait de revenir au même endroit en 2020/2021.

L'allongement du circuit est un point-clé des discussions et fait suite à une demande de la FIA. Le futur de l'épreuve dépend évidemment de la capacité qu'a la Formule E à trouver un accord avec les autorités de la ville, et il semblerait que les deux parties travaillent pour trouver un accord, incluant notamment l'allongement de la piste.

Lire aussi :

"Nous adorerions rester à Hong Kong", a expliqué Agag à Motorsport.com. "Nous avons des réunions [prévues] avec les autorités après le week-end [de course]. Les discussions sont en cours, donc on ne peut confirmer que l'on va rester à Hong Kong, mais c'est notre souhait."

Le PDG du championnat électrique a toutefois rappelé que la Formule E se montre extrêmement attractive en ce moment, et qu'il est donc difficile de concilier les villes accueillant déjà une course avec celles en voulant une.

"C'est l'un des moments-forts du calendrier, mais il y a tellement de villes dans le monde qui veulent une course désormais, et nous négocions avec certaines. Ce n'est pas simple de rester sur le calendrier, mais on espère arriver à un accord. Ils [les représentants de Hong Kong] sont très constructifs, et nous avons absolument l'intention de rester, mais voyons voir si l'on peut trouver un accord."

Deux semaines après Hong Kong, la Formule E fera son retour en Chine métropolitaine, à Sanya, capitale de l'île de Hainan. Alejandro Agag a décrit la course comme "le Punta del Este asiatique" et déclare que "tout est en ordre" au niveau de la préparation de l'épreuve.

"Quand il y a une course pour la première fois, vous avez des travaux, des permissions à obtenir, etc. Certaines choses se passent dans les temps, d'autres sont en retard, mais on s'arrange toujours pour avoir de grosses marges."

La Formule E a également indiqué vouloir organiser une course à Séoul lors de la sixième saison, et Agag a expliqué que les plans pour l'épreuve sont "globalement terminés".

"On définit l'endroit exact pour la course, avec les autorités. Nous avons un promoteur qui a vraiment envie de faire du bon travail et qui se charge de l'organisation de la course. Il pense que cela se passe très bien. Alberto [Longo, le vice-PDG de la Formule E] ira là-bas la semaine prochaine pour finaliser le tout."

Article suivant
La Formule E poursuit Montréal en justice

Article précédent

La Formule E poursuit Montréal en justice

Article suivant

Vergne indigné par le nombre d'accrochages en FE

Vergne indigné par le nombre d'accrochages en FE
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Hong Kong
Auteur Alex Kalinauckas
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu