Formule E
26 févr.
Prochain événement dans
33 jours
C
E-Prix de Diriyah II
27 févr.
Prochain événement dans
34 jours
C
E-Prix de Rome
10 avr.
Prochain événement dans
76 jours
C
E-Prix de Paris
24 avr.
Prochain événement dans
90 jours
C
E-Prix de Monaco
08 mai
Prochain événement dans
104 jours
C
E-Prix de Séoul
23 mai
Prochain événement dans
119 jours
C
E-Prix de Berlin
19 juin
Prochain événement dans
146 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
Prochain événement dans
167 jours
C
E-Prix de Londres I
24 juil.
Prochain événement dans
181 jours
C
E-Prix de Londres II
25 juil.
Prochain événement dans
182 jours

McLaren signe une option pour rejoindre la Formule E

partages
commentaires
McLaren signe une option pour rejoindre la Formule E
Par :

McLaren pourrait avoir sa propre équipe en Formule E dans l'ère Gen3, qui commencera lors de la saison 2022-23, la neuvième de l'Histoire.

Alors qu'Audi et BMW ont récemment annoncé leur départ de la Formule E, le championnat tout électrique prépare l'avenir : il a proposé une option à McLaren pour une arrivée sur la grille au début de l'ère Gen3, l'écurie britannique n'ayant plus qu'à prendre une décision définitive à moyen terme. Le plateau est pourtant limité à 12 écuries, et les structures Abt et Andretti, qui exploitent les équipes Audi et BMW, ont la ferme intention de rester sur la grille, potentiellement en conservant un soutien technique de ces grands constructeurs sur le départ.

Lire aussi :

Quoi qu'il en soit, une arrivée de McLaren ne pourra pas se faire avant deux ans, puisque le groupe est fournisseur des batteries de Formule E pour l'ère Gen2 via Atieva (branche technologique de l'entreprise automobile californienne Lucid Motors) après avoir été responsable du moteur monotype lors de la toute première saison en 2014-15.

"Nous observons de près la Formule E depuis un certain temps et surveillons les progrès du championnat et son orientation future", commente Zak Brown, PDG de McLaren. "L'opportunité de prendre une option pour une entrée et la fin du contrat fournisseur McLaren Applied avec la FIA à la fin de l'ère Gen2 nous donnent le temps nécessaire pour décider si la Formule E convient à McLaren en tant que future plateforme de compétition."

Jamie Reigle, PDG de la Formule E, ajoute auprès de Motorsport.com : "C'est une manifestation de confiance envers le championnat. Ils vont travailler pour évaluer ça dans les mois à venir puis prendre une décision. Si nous pouvions passer d'une option à une confirmation totale, je trouverais ça très enthousiasmant."

Dans son propre communiqué, McLaren a pris les devants pour éviter toutes les questions agaçantes : le montant payé pour l'option ne sera pas révélé par l'écurie, et selon cette dernière, il est trop tôt pour dire si un engagement se ferait avec une équipe actuelle ou une nouvelle structure, trop tôt également pour évoquer d'éventuels pilotes ou une réorganisation des ressources humaines vers la FE en raison du plafond budgétaire instauré en F1.

Rappelons que Mercedes avait également obtenu une option pour rejoindre la FE en octobre 2016, l'arrivée de la marque sur la grille s'étant faite en 2018-19 sous le nom HWA Racelab avec des moteurs clients Venturi avant que l'équipe ne devienne l'écurie d'usine de la marque à l'étoile en 2019-20.

Voir aussi :

La FE lance un nouveau championnat d'eSport avec un test à la clé

Article précédent

La FE lance un nouveau championnat d'eSport avec un test à la clé

Article suivant

Alpine pourrait rejoindre la Formule E avec Lotus

Alpine pourrait rejoindre la Formule E avec Lotus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Formule E
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel