Trulli - Putrajaya sera un retour sans suite

partages
Trulli - Putrajaya sera un retour sans suite
Par : Jean-Philippe Vennin
6 nov. 2015 à 09:30

Jarno Trulli, qui doit reprendre quasiment contraint et forcé le volant ce week-end, affirme que ce retour n'aura pas de suite.

Ambiance dans le garage Trulli
Vitantonio Liuzzi, Trulli
Vitantonio Liuzzi, Trulli
Alain Prost et Jarno Trulli, Trulli

L'ancien pilote de Formule 1 remplacera ce week-end, au sein de sa propre équipe de Formule E, Salvador Duran en raison d'un litige opposant celui-ci à l'équipe italienne. Mais il précise que ceci est une solution provisoire et que Duran n'est aujourd'hui aucunement écarté pour la suite.

“Nous avons engagé deux pilotes, [Tonio] Liuzzi qui est ici et Salvador qui est également présent,” a-t-il déclaré à Motorsport.com en Malaisie, où aura lieu samedi la deuxième manche de la saison 2015/2016. “Mais il y a eu une rupture de contrat avec Salvador, qui n'en a pas respecté les termes. C'est dommage, mais il nous faut le remplacer. Et comme j'étais la seule personne disponible, la solution était que je reprenne le volant.”

En dépit de ses propos assez durs envers Duran, qu'il considère comme responsable du contentieux, Trulli espère que les ponts ne sont pas coupés avec le Mexicain et que celui-ci sera de retour pour la course suivante à Punta del Este en décembre.

“Nos plans ne changent pas,” a-t-il assuré. “Nous ne nous battons pas avec lui. Il n'a pas respecté son contrat mais nous discutons avec lui et c'est quelqu'un de bien, de très bien. C'est pourquoi nous espérons trouver une solution pour l'avenir.”

Comme une séance d'essais

Ce "one-off" devrait donner l'occasion à Trulli de jauger le nouveau package adopté pour la Saison 2 de Formule E.

“Ce sera intéressant de voir ce que donne le groupe propulseur Motomatica,” a-t-il expliqué. “À Donington, nous n'avons couvert que sept tours, ce qui n'était évidemment pas assez.”

“Les gars de chez Motomatica travaillent, et ils ont amélioré la situation. Nous espérons donc prendre la piste et voir si le groupe propulseur a un bon potentiel.”

Malheureusement, les deux voitures n'ont pas pris part ce vendredi au shakedown de 30 minutes...

Propos recueillis par Andrew van Leeuwen

Article suivant
Trulli contraint de reprendre le volant à Putrajaya

Article précédent

Trulli contraint de reprendre le volant à Putrajaya

Article suivant

L'équipe Trulli recalée aux vérifications techniques

L'équipe Trulli recalée aux vérifications techniques

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement ePrix de Putrajaya
Lieu Streets of Putrajaya
Auteur Jean-Philippe Vennin