L'ACO et l'IMSA annoncent une convergence du règlement prototype

Le futur de l'Endurance s'écrira de façon conjointe entre l'ACO et l'IMSA qui ont décidé d'une convergence vers une plateforme commune en catégorie reine pour les deux championnats.

Le but de cet accord est de permettre aux constructeurs de pouvoir disputer les grandes épreuves de l'Endurance mondiale avec une même voiture. L'ACO et l'IMSA ont jeté les bases d'un "règlement commun" afin de régir une nouvelle catégorie appelée "LMDh". "L’objectif est que dès septembre 2021 en FIA WEC [et] dès janvier 2022 en WeatherTech Championship, les constructeurs puissent s'engager en catégorie reine, et disputer ces deux championnats références de l’Endurance avec ce nouveau modèle de voiture", explique ainsi le communiqué publié.

La convergence se traduit par la reprise d'éléments issus des réglementations Le Mans Hypercar de l'ACO et DPi 2.0 de l'IMSA. Ainsi, la base sera un châssis commun, s'inspirant du Le Mans Hypercar et du LMP2, qui sera construit par un des manufacturiers actuels du LMP2 (Dallara, Ligier, Multimatic et Oreca). Ce châssis sera servira également pour la nouvelle génération de LMP2.

Lire aussi :

En sus, la voiture disposera d'un système hybride commun (type KERS) sur l'essieu arrière. Le design de la voiture pourra être modifié et développé pour une meilleure identification du constructeur qui la motorisera. "Les caractéristiques techniques de la voiture seront dévoilées plus en détails, en mars prochain, lors du SuperSebring, à l’occasion d’une présentation commune des équipes techniques ACO et IMSA", annonce le communiqué.

Le communiqué s'achève en précisant : "LMDh et Le Mans Hypercar constitueront la catégorie reine de l’Endurance. Une balance de performance assurera une compétition équitable."

Pierre Fillon, président de l’ACO, a déclaré : "Cette annonce aujourd’hui est le point de départ, essentiel, d’une Endurance commune, portée par l’ACO et l’IMSA. Cette plateforme témoigne de la convergence atteinte par nos deux entités. C’est une formidable réussite pour l’Endurance. Un constructeur pourra bientôt s’engager dans la catégorie reine des deux championnats, FIA WEC et WeatherTech Championship. Cette vision sportive et marketing à long terme, c’est assez rare pour être souligné, offrira de nombreuses opportunités."

Le président de l'IMSA, Jim France, s'est également réjoui : "Lorsque mon père Bill France a organisé la première course d'Endurance Daytona Continental ici, au Daytona International Speedway, en 1962, il voulait déjà réunir les pilotes, les équipes et les constructeurs du monde entier. Portée par l'ACO et IMSA, avec le soutien des constructeurs, l'annonce de ce jour symbolise fièrement avec continuité la vision de mon père."

"Le grand vainqueur aujourd’hui est l’Endurance puisqu’une nouvelle opportunité est désormais offerte aux concurrents de courir au plus haut niveau de compétition, de part et d’autre de l’Atlantique, avec la même voiture", a pour sa part lancé Gérard Neveu, directeur général du WEC. "Les deux entités, ACO et IMSA, peuvent être félicitées pour leur vision et leur esprit d’équipe. Voir Le Mans Hypercars et LMDh s’aligner ensemble au Mans, ou à Daytona sera une perspective incroyablement excitante pour tous les fans de l’Endurance à travers le monde."

partages
commentaires
Le musée Brumos Collection ouvre, avec la Porsche 917K de 1970

Article précédent

Le musée Brumos Collection ouvre, avec la Porsche 917K de 1970

Article suivant

Penske de retour au Mans avec la convergence IMSA/WEC ?

Penske de retour au Mans avec la convergence IMSA/WEC ?
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021