Michelin travaille sur des pneus sur mesure pour le LMP1 privé

Michelin a lancé un programme de développement avec les équipes privées du LMP1 afin de tenter des les rapprocher de Toyota lors des dernières courses de la Super Saison 2018-2019.

Michelin travaille sur des pneus sur mesure pour le LMP1 privé

Le programme a été élaboré à la demande des organisateurs du WEC et conçu pour offrir aux équipes privées de nouveaux pneus pour les 6 Heures de Spa et les 24 Heures du Mans l'année prochaine. 

À Shanghai, une séance d'essais supplémentaire devait constituer la première étape de ce programme de développement, mais la piste détrempée a entraîné du retard.

"Le plan était de faire ce que nous appelons un test analytique afin de collecter des données avec les pneus existants, puis ensuite travailler sur l'étape suivante", explique à Motorsport.com Jérôme Mondain, directeur du programme Endurance de Michelin.  

"Nous devions développer les pneus pour les voitures non hybrides cette saison sans beaucoup de données, et ils ont des besoins différents des pneus des voitures hybrides [les Toyota]. La spécification des pneus était gelée avant que deux des voitures [la Rebellion R13 et la BR1 de DragonSpeed motorisée par Gibson] aient roulé, et les voitures ont aussi toutes évolué durant la saison."

Lire aussi :

Jérôme Mondain a laissé entendre que des gains pourraient être obtenus, mais il a souligné que ce développement pneumatique n'allait pas permettre aux privés de soudainement trouver une seconde. 

Les équipes indépendants du LMP1 se sont plaint de problèmes pour faire monter les pneus avant en température cette saison, en partie parce qu'ils sont conçus pour recevoir de la puissance [avec les quatre roues motrices]. 

Le test du vendredi matin à Shanghai n'a pas eu lieu car il était prévu uniquement pour évaluer des pneus slicks. Jérôme Mondain a expliqué que la suite du programme restait encore à définir. 

"Nous ne savons pas encore quelle sera la prochaine étape, ça dépendra de quand les voitures sont disponibles pour faire des essais pendant l'hiver", a-t-il précisé. 

Le plan de base était probablement de mettre en piste les premiers pneus développés lors des deux journées d'essais programmées le week-end précédent les 1000 Miles de Sebring, au mois de mars.

Si le teste pneumatique à Shanghai a été annulé en raison des conditions météo, les voitures ont tout de même roulé lors de cette séance supplémentaire. Seule l'équipe DragonSpeed avait décliné l'invitation. 

#63 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Mike Rockenfeller, #64 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fassler, Michelin tires
partages
commentaires
Courir en F2 est une option pour Laurent

Article précédent

Courir en F2 est une option pour Laurent

Article suivant

Toyota se prépare à courir en WEC en 2019-2020

Toyota se prépare à courir en WEC en 2019-2020
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021