Porsche se mouille avant la pluie à Monza

partages
commentaires
Porsche se mouille avant la pluie à Monza
Par : Guillaume Nédélec
1 avr. 2017 à 19:04

Sous une pluie battante, la séance de nuit du Prologue à Monza n'a pas vraiment inspiré les concurrents du WEC. Les quatre meilleurs temps ont été signés dans les premières minutes, juste avant que l'averse ne douche les espoirs de roulage.

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Yuji Kunimoto
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#31 Vaillante Rebellion Racing Oreca 07 Gibson: Julien Canal, Bruno Senna
#36 Signatech Alpine A470 Gibson: Gustavo Menezes, Romain Dumas, Matt Rao
#37 DC Racing Oreca 07 Gibson: David Cheng, Alex Brundle, Tristan Gommendy
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda
#91 Porsche Team Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Frédéric Makowiecki
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Nicki Thiim, Marco Sorensen, Richie Stanaway
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, John Martin
#67 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Andy Priaulx, Harry Tincknell
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Nicolas Lapierre, Kazuki Nakajima
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, John Martin
#54 Spirit of Race Ferrari 488 GTE: Thomas Flohr, Francesco Castellacci, Miguel Molina
Romain Dumas, Signatech Alpine

G.N., Monza - Il est des samedis soirs que l'on connaît plus palpitants. Il faut dire que cette séance d'essais de nuit du Prologue à Monza a vite séché les espoirs des équipes de faire rouler leurs voitures. La pluie est vite apparue et a rapidement cloué aux stands l'ensemble du plateau WEC. Sachant que la pluie n'est pas forcément au programme de dimanche, pourquoi prendre des risques d'abîmer l'auto dans ces conditions ?

Pour faire simple, la séance s'est jouée en dix minutes. Si quelques gouttes se faisaient sentir au moment de lâcher les voitures en piste, les quatre LMP1-H ont vite pris la piste pour signer un chrono. Une sorte de séance qualificative improvisée qui prouve deux choses : la guerre des nerfs existe bien entre Toyota et Porsche et les voitures se tiennent en une seconde en conditions de qualifications.

Ainsi, la Porsche #1 pilotée par André Lotterer-Neel Jani-Nick Tandy s'est hissée bien vite en tête du classement, avec un tour canon en 1'31''666 juste devant l'autre Porsche, celle de Timo Bernhard-Earl Bamber-Brendon Hartley, en 1'31''823. Les deux Toyota suivent non loin, en 1'31'970 et 1'32''431, la #8 de Lapierre-Nakajima-Davidson devançant celle de Conway-Kunimoto-Kobayashi. Les quatre prototypes ont ensuite enchaîné les tours en piste, probablement pour affiner les réglages par temps de pluie. Le Mans étant souvent pluvieux, tout comme Silverstone, mieux vaut prévenir que guérir.

Pendant ce temps, la dernière LMP1 du lot, la CLM P1 de ByKolles restait bien au chaud à son stand. La voiture de Kubica-Webb étant encore en cours de montage tout au long de la journée. Cette dernière prenait cependant la piste en fin de soirée pour quelques tours de mise en route. On devrait donc la voir plus active en piste ce dimanche, et enfin voir Robert Kubica au volant.

Pas de prise de risques

Côté LMP2, c'est tout aussi rapidement que la Vaillante Rebellion de Beche-Heinemeier Hansson signait le meilleur temps de la session, bien loin cependant, avec son 1'41'762 des tours en 1'36 signés ce matin. Les deux Alpine suivent, tandis que les autres concurrents de la catégorie sont restés bien sagement aux stands. Un programme, dans tous les cas, envisagé par TDS, qui prévoyait de ne pas faire sortir ses voitures.

Côté GTE Pro, c'est une nouvelle fois Porsche qui a pris les devants, les deux 911 à moteur central trustant les deux premières places de la catégorie, Estre-Christensen devançant Makowiecki-Lietz. Derrière, on retrouve la Ford de Pla-Mücke et l'Aston Martin de Stanaway-Sorensen-Thiim.

Enfin, en GTE Am, ce fut aussi calme qu'une salle de classe en plein devoir surveillé. Une seule voiture s'est fait remarquer en piste, la Porsche #86 de Foster-Wainwright-Baker. Il faudra donc attendre demain et un temps plus sec, pour voir un plateau plus assidu en piste.

 Prologue Monza - Séance 3

  # Cat. Équipe Pilotes Temps Trs
3 1 LMP1  Porsche Team Neel Jani
André Lotterer
Nick Tandy
1'31"666 28
4 2 LMP1  Porsche Team

Timo Bernhard

Earl Bamber

Brendon Hartley

1"31"823 30 
2 8 LMP1  Toyota Gazoo Racing

Anthony Davidson

Kazuki Nakajima

Nicolas Lapierre

1'31"970 41 
1 7 LMP1  Toyota Gazoo Racing

Mike Conway

Kamui Kobayashi

Yuji Kunimoto

1'32"431 43 
5 13 LMP2  Vaillante Rebellion

Mathias Beche

David Heinemeier Hansson

1'41"467 3
[...]
8 92 LMGTE Pro  Porsche GT Team

Michael Christensen

Kévin Estre

1'58"247 37
[...]
12 86 LMGTE Am  Gulf Racing

Michael Wainwright

Benjamin Barker

Nicholas Foster

1'50"180 15
Article suivant
Hugues de Chaunac : "Toyota passe en mode revanche"

Article précédent

Hugues de Chaunac : "Toyota passe en mode revanche"

Article suivant

Des LMP2 capables d'atteindre les 335 km/h au Mans

Des LMP2 capables d'atteindre les 335 km/h au Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Prologue Monza
Catégorie Samedi - Séance 1
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Auteur Guillaume Nédélec
Type d'article Actualités