WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
36 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
63 jours
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
141 jours
C
6H de Fuji
26 sept.
Course dans
211 jours
C
6H de Bahreïn
20 nov.
Course dans
266 jours

Le WEC dévoile son nouveau format de qualifications

Les engagements pour le Championnat du monde d'Endurance de la FIA et les 24 Heures du Mans 2021 se sont ouverts ce vendredi. Un nouveau format qualificatif pour le WEC a été annoncé.

partages
commentaires
Le WEC dévoile son nouveau format de qualifications

La prochaine campagne du WEC verra l'introduction des Hypercars, qui succéderont aux LMP1. Ce vendredi s'est ouverte la phase d'ouverture des engagements pour le championnat 2021, qui s'achèvera le 14 janvier prochain. L'ACO en a profité pour annoncer ou confirmer un certain nombre de nouveautés.

La principale d'entre elles est le format qualificatif, "plus simple et transparent" selon le communiqué de l'Automobile Club de l'Ouest. En effet, désormais ce sera le tour le plus rapide effectué avec la voiture en question, par n'importe quel pilote de l'équipage, qui sera pris en compte pour établir la grille, et non la moyenne des meilleurs tours de deux pilotes comme cela était la norme les saisons précédentes. Il y aura également deux séances de 10 minutes : une pour les Hypercars et les LMP2, l’autre pour les LMGTE. Si aucun temps n'est signé, la voiture sera envoyée en fond de grille de départ.

Lire aussi :

D'autres changements réglementaires auront lieu, notamment pour la détermination de la catégorie Bronze en LMP2 ou pour la simplification et la clarification des règles concernant les stands et les infractions.

Les essais autorisés seront également adaptés : "La saison 2021 étant la première du cycle d’homologation de cinq ans de la catégorie Hypercar, il y aura davantage d’essais avant et pendant la saison", peut-on ainsi lire. "Les catégories LMP2 et LMGTE Am bénéficieront également d’un kilométrage supplémentaire d’essais, tandis que les limitations déjà en vigueur en 2020 s’appliqueront toujours en LMGTE Pro."

Des mesures de réduction des coûts supplémentaires seront mises en place : le personnel opérationnel des concurrents Hypercar sera limité à 40 personnes, ou 43 pour les voitures utilisant un système hybride, hors 24 Heures du Mans, un transport maritime exclusif sera instauré pour les courses se déroulant outre-mer et surtout la saison ne comptera que six courses.

Enfin, le choix de son numéro de course est mis en place. "Les numéros de course peuvent être choisis par les concurrents (de 1 à 999) avant la fin des engagements, selon la règle du « premier arrivé premier servi ». La seule exception à ce processus d’attribution concerne le Champion du monde équipes LMP en titre, qui aura la possibilité d’utiliser le numéro 1 s’il le désire. Selon certaines normes, les concurrents pourront également choisir le graphisme de leur numéro de course. Mais ce graphisme ainsi que les couleurs devront rester identiques pour les équipes engageant plus d’une voiture dans la même catégorie."

Concernant l'organisation des 24 Heures du Mans, en raison du contexte actuel tout sera compacté en 10 jours : les vérifications techniques (le fameux pesage) se tiendront les vendredi et samedi de la semaine précédent l'épreuve, avant la Journée Test du dimanche. "Le format des séances d'essais du mercredi et du jeudi a lui aussi évolué afin de faciliter le travail des équipes", ajoute enfin le communiqué.

Voir aussi :

WRT vise le LMP2 puis le LMDh aux 24 Heures du Mans

Article précédent

WRT vise le LMP2 puis le LMDh aux 24 Heures du Mans

Article suivant

Ferrari aurait renoncé à construire un moteur pour l'IndyCar

Ferrari aurait renoncé à construire un moteur pour l'IndyCar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Auteur Fabien Gaillard
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020
L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020 Prime

L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020

C'est sans doute passé inaperçu dans un week-end qui a vu Lewis Hamilton décrocher sa septième couronne, mais un autre titre mondial a été décerné à Bahreïn il y a une semaine. Un titre capable d'effacer les mésaventures mancelles de trois hommes ? Éternelle question.

WEC
21 nov. 2020