Le WEC accueillera à nouveau du public à Monza

Les spectateurs seront autorisés à assister au Championnat du monde d'Endurance, lors des 6 Heures de Monza, pour la première fois depuis près d'un an et demi.

Le WEC accueillera à nouveau du public à Monza

Si le nombre exact n'a pas encore été fixé définitivement, le petit public qui sera autorisé à assister aux 6 Heures de Monza le 18 juillet constituera le premier à pouvoir être témoin en personne d'une manche du WEC depuis l'épreuve d'Austin de la saison 2019-2020 en février de l'an passé. Cette autorisation ne concernera toutefois que la journée de la course.

Lire aussi :

Pierre Fillon, le président de l'Automobile Club de l'Ouest, promoteur du WEC, a indiqué à Portimão le week-end dernier que ce nombre se situerait "en dessous des 10'000" personnes. La discipline et le circuit travaillent en ce moment avec les autorités italiennes pour déterminer la taille exacte du public qui pourra garnir une tribune dans la ligne droite des stands.

Frédéric Lequien, directeur général du WEC, a déclaré : "Nous sommes extrêmement heureux de pouvoir accueillir à nouveau certains de nos fidèles fans au sein du WEC. Je tiens à remercier tout le monde à l'Autodromo Nazionale di Monza ainsi que les autorités italiennes pour avoir rendu cela possible. Je tiens également à remercier nos fans pour leur patience et leur soutien inconditionnel."

Les billets seront vendus à l'avance et les sièges attribués au moment de l'achat. En cas de changement de situation et d'abandon de l'accueil de spectateurs, les tickets déjà vendus seront remboursés pleinement.

Cette annonce intervient quelques jours après l'officialisation d'un public de 50'000 spectateurs autorisé pour les 24 Heures du Mans au mois d'août.

Aucune garantie pour Fuji

Dans le même temps, des questions se posent toujours au sujet de la manche de Fuji, en dépit de l'optimisme autour des Jeux Olympiques de Tokyo. "Le WEC est en contact régulier avec l'équipe du Fuji Speedway avant les 6 Heures de Fuji, qui doivent se tenir au Japon du 24 au 26 septembre", peut-on lire dans un communiqué de la discipline.

"La pandémie de COVID-19 continue de nous confronter à des défis, et la FIA, le WEC et son promoteur japonais travaillent en étroite collaboration pour déterminer si l'événement peut avoir lieu comme prévu. Une décision sera annoncée dans les semaines à venir."

Les Jeux Olympiques de Tokyo, qui se dérouleront de fin juillet à début août, vont bénéficier d'une dérogation spéciale aux règles strictes de quarantaine du Japon. Aucune dérogation à la période d'auto-isolement de 14 jours n'a en revanche été accordée jusqu'à présent aux épreuves de sport automobile.

Lequien a déclaré que la course de Fuji serait remplacée par un événement en Europe si elle ne pouvait avoir lieu. Les règles de la série exigent un minimum de six courses, y compris Le Mans, pour que le WEC conserve son statut de Championnat du monde.

partages
commentaires
Peugeot présentera son Hypercar début juillet
Article précédent

Peugeot présentera son Hypercar début juillet

Article suivant

Glickenhaus révèle les pilotes de ses deux Hypercars à Monza

Glickenhaus révèle les pilotes de ses deux Hypercars à Monza
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021