Des objectifs différents pour Paddon et Neuville

partages
commentaires
Des objectifs différents pour Paddon et Neuville
Par : Jean-Philippe Vennin
19 nov. 2016 à 16:32

La troisième et dernière étape du Rallye d'Australie, qui se déroulera dans la soirée de samedi et la nuit prochaine en France, offrira un enjeu important pour chacun des deux pilotes Hyundai.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai New i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai New i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai New i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Hyundai Motorsport

Troisième du classement général à 12 secondes d'Andreas Mikkelsen et dix de Sébastien Ogier, Hayden Paddon n'aura qu'une petite soixantaine de kilomètres pour tenter d'inverser la tendance et de priver Volkswagen d'un dernier succès avec la Polo R WRC.

Le Néo-Zélandais, qui avait assuré la veille que les spéciales de la deuxième étape lui conviendraient particulièrement, s'est en effet montré le plus rapide d'entrée lors du premier passage dans la longue spéciale de Nambucca (ES13 - 50,80 km), reprenant ainsi l'avantage sur Ogier et Thierry Neuville, qui l'avait tous deux dépassé l'après-midi précédent. Il a ensuite cédé à nouveau face au champion du monde mais n'en reste pas moins en lice pour la victoire.

Cela a été une bonne journée. Nous avons bien commencé avec la victoire dans Nambucca, qui a donné un ton positif. Beaucoup de poussière rentrait dans la voiture lors de ces premières spéciales. C'était un peu source de distraction, mais il faut s'attendre à ça en Australie”, a expliqué Paddon au terme de la deuxième journée.

Nous savions que Seb [Ogier] serait à l'attaque cet après-midi, ce qui s'est avéré, donc nous nous sommes concentrés pour maintenir la pression. On a manqué un peu de vitesse dans la boucle de l'après-midi mais l'un dans l'autre, c'est une bonne progression par rapport à l'année dernière.”

Nous sommes impliqués dans une lutte serrée devant. C'est une bonne position où se trouver et nous attaquerons clairement fort demain [dans la soirée de samedi et la nuit de samedi à dimanche en France] pour voir ce qu'on peut faire.”

Un point d'avance

Thierry Neuville, pour sa part, a perdu pas mal de temps ainsi que le contact avec Ogier et Paddon dans la matinée de samedi, avant d'améliorer ses performances et de signer un scratch l'après-midi. Il occupe en solitaire la quatrième place provisoire puisqu'il s'est défait dans le même temps des Ford M-Sport de Mads Østberg et Éric Camilli – devant lesquelles s'est désormais intercalé le troisième larron de Hyundai, Dani Sordo.

Ce ne fut pas loin d'être une journée parfaite pour nous, considérant les conditions. Nous avons fait un mauvais choix de pneus ce matin, ce qui nous a coûté beaucoup de terrain dans la lutte pour la troisième place”, a expliqué le Belge. “Je craignais que les tendres [montés par Ogier qui n'a pas perdu de temps sur ses rivaux, ou très peu] ne soient trop tendres pour ces conditions. Avec le recul, nous aurions peut-être dû prendre le risque, mais c'est plus facile à dire qu'à faire quand on essaie de s'assurer la seconde place au championnat.”

L'après-midi s'est mieux passé et j'ai bien piloté. Nous devions gérer les pneus avec attention mais j'étais très satisfait de signer le meilleur temps dans l'ES16, quand les conditions étaient plus égales pour tout le monde [la route ayant été balayée lors du premier passage].”

L'enjeu principal pour Neuville reste la deuxième place du championnat. Si les choses restaient en l'état, il conserverait un point d'avance sur Mikkelsen et tout pourrait se jouer lors de la Power Stage.

Nous sommes encore clairement dans la lutte pour le podium et ne renoncerons clairement pas tant que le rallye ne sera pas fini”, précise toutefois Neuville, bien qu'il compte un peu plus de 20 secondes de retard et 25 d'avance sur ses deux équipiers - et aurait tout intérêt à ne pas tenter le diable.

Article suivant
Vers une dernière victoire de Volkswagen... ou pas

Article précédent

Vers une dernière victoire de Volkswagen... ou pas

Article suivant

ES19 à 21 - Mikkelsen monte en grade, Paddon rétrograde

ES19 à 21 - Mikkelsen monte en grade, Paddon rétrograde
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Australie
Pilotes Dani Sordo , Hayden Paddon , Thierry Neuville
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Réactions