Hugo Valente reste sur sa faim

Après une longue période d'inactivité depuis la dernière course au Portugal, Hugo Valente (Lada) est gonflé à bloc avant d'aborder la reprise ce week-end en Argentine, après une première demi-saison dont il attendait nettement plus.

Hugo Valente reste sur sa faim
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta; Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta; José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta; Polesitter Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta; Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Charger le lecteur audio

Après s'être distingué durant deux saisons au volant d'une Chevrolet Cruze RML de l'écurie Campos Racing, Hugo Valente a rejoint les rangs de l'équipe officielle Lada cette saison, sa première en tant que pilote d'usine.

Aux côtés du véloce Nick Catsburg, et de l'expérimenté Gabriele Tarquini, transfuge de Honda à l'intersaison, le jeune Francilien a eu un peu de mal à se faire sa place au sein de la structure russe, même s'il a démontré qu'il n'avait pas perdu sa redoutable pointe de vitesse.

S'il a décroché trois podiums l'an passé au volant de sa Chevrolet privée, Hugo Valente n'a en revanche pas encore eu l'occasion d'accrocher un top 3 cette saison, où il compte pour meilleur résultat deux 4e places (Marrakech et Russie), pointant au 11e rang du classement provisoire du championnat. Un bilan d'autant plus frustrant que ses équipiers ont chacun décroché une victoire sur le Moscow Raceway, offrant à la Vesta ses premiers succès dans la discipline.

Pour l'heure, Valente est impatient de revenir en piste pour la première fois depuis Vila Real, fin juin, le Parisien ayant dû laisser Catsburg et Tarquini mener plusieurs jours d'essais en Espagne au mois de juillet.

J'attendais de meilleures performances de moi-même et j'espère vraiment améliorer sur les courses restantes.

Hugo Valente.

"Je me réjouis de me rendre à nouveau en Argentine", explique Valente. "Ce fut une longue période sans piloter pour moi, mais je suis excité d'être à nouveau sur un circuit."

"Après sept meetings, je me sens vraiment à l'aise au volant de la Lada Vesta, même si je la trouve plus difficile à piloter que la voiture dont je disposais les saisons précédentes. Cela me fait travailler davantage derrière le volant, et devrait faire de moi un meilleur pilote à la fin de la saison. Je pense que je commence à y être, je me suis amélioré petit à petit lors des précédentes courses."

"Il y a eu beaucoup de positif pour Lada lors de la première moitié de saison, mais j'attendais de meilleures performances de ma part et j'espère vraiment améliorer sur les courses restantes", conclut le pilote français. 

partages
commentaires
Toujours privé de victoire cette saison, Muller ne se formalise pas
Article précédent

Toujours privé de victoire cette saison, Muller ne se formalise pas

Article suivant

Une crise d'appendicite met Ficza sur la touche pour l'Argentine

Une crise d'appendicite met Ficza sur la touche pour l'Argentine
Charger les commentaires