Tarquini exclu de la course 1, Muller réprimandé à Budapest

partages
commentaires
Tarquini exclu de la course 1, Muller réprimandé à Budapest
4 mai 2015 à 08:19

Gabriele Tarquini, Honda Civic WTCC, Castrol Honda WTCC Team
Gabriele Tarquini, Honda Civic WTCC, Castrol Honda WTC Team
Yvan Muller, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC
Yvan Muller, Ma Qing Hua, Citroën World Touring Car Team C-Elysée
Gabriele Tarquini, Honda Civic WTCC, Honda Racing Team JAS

Gabriele Tarquini (Honda) a été exclu de la course 1 à Budapest après que son équipe a enfreint une règle du Parc Fermé entre les deux manches. Yvan Muller (Citroën) écope d'une nouvelle réprimande, cette fois pour s'être positionné sur un mauvais emplacement avant le départ de la course 1.

Alors qu'il espérait de bons résultats à Budapest, en raison de l'arrivée de nouvelles évolutions sur la Honda Civic mais également du lest de 60 kg imposé aux Citroën, Tarquini a vu son week-end hongrois virer au cauchemar. Victime d'un accident en début de séance de qualifications, le vétéran italien a été contraint de s'élancer du fond de la grille pour la course 1, avant d'effectuer une belle remontée jusqu'en 11e position. 

Mais l'équipe JAS Motorsport, qui gère le programme WTCC de Honda, a été punie après l'épreuve pour avoir enfreint la règle du Parc Fermé, en contrôlant les pressions des pneus entre les deux courses. Tarquini était exclu de la course, ce qui ne faisait en revanche aucune différence en termes de points.

Les classements championnat après Budapest

Deuxième réprimande pour Muller

De son côté, Yvan Muller (Citroën) a fait l'objet d'une réprimande de la part des commissaires de la FIA pour s'être positionné au mauvais emplacement avant le départ de la course 1, alors qu'il partait de la pole position, obligeant les concurrents à effectuer un nouveau tour de formation et les organisateurs à amputer la course d'un tour.

Il s'agit de la deuxième réprimande pour Muller, qui avait déjà été averti il y a quinze jours à Marrakech, pour avoir ralenti de manière jugée trop dangereuse lors d'un drapeau jaune durant les qualifications. Si le quadruple champion du monde devait faire l'objet d'une troisième réprimande, il écoperait automatiquement de dix places de pénalité sur la grille de départ pour la course suivante.

Prochain article WTCC
Muller - "Pour moi, le championnat est déjà perdu"

Article précédent

Muller - "Pour moi, le championnat est déjà perdu"

Article suivant

Championnat - Les classements après Budapest

Championnat - Les classements après Budapest

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Budapest
Lieu Hungaroring
Pilotes Yvan Muller , Gabriele Tarquini
Équipes Honda Racing Team JAS , Citroën Racing
Type d'article Actualités