Volvo a répondu présent face à Honda

partages
commentaires
Volvo a répondu présent face à Honda
Par : Emmanuel Rolland
9 avr. 2017 à 13:53

Si Honda a dominé les séances d'essais libres puis les qualifications, avec la pole de Tiago Monteiro, le clan Volvo a offert une belle opposition au constructeur japonais, Nestor Girolami manquant notamment la pole de peu.

Nestor Girolami, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC, Nestor Girolami, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1, Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC at the Press Conference
Nestor Girolami, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Nestor Girolami, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1, Nicky Catsburg, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1, Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC, Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée WTCC, Fredrik Wahlen, Team manager Polestar Cyan racing, Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC, Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC at the Press Conference
Nestor Girolami, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Nestor Girolami, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Nicky Catsburg, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1

E.R., Marrakech - Après la mainmise de Citroën sur le WTCC lors des trois dernières saisons, c'est bien un duel des plus serrés qui semble se profiler pour la nouvelle campagne du Championnat du monde de Supertourisme avec deux équipes d'usine, Honda et Volvo, désormais dos à dos, à performances visiblement égales.

Car si Honda peut compter sur une expérience plus conséquente – l'équipe est présente en WTCC depuis fin 2012 – et un gros travail de développement durant l'hiver, Volvo a su mettre les bouchées doubles (et bénéficier de l'apport technique d'Yvan Muller) pour combler son retard sur son équipe rivale.

Les essais collectifs de Monza en mars avaient été le théâtre de la première "opposition" entre les deux formations, mais l'équipe Honda JAS Motorsports était davantage concentrée sur un travail de développement que sur la recherche de la performance pure. Le verdict, le vrai, était attendu pour Marrakech.

Et Volvo n'a pas déçu puisque, si les Civic ont monopolisé les premières places tant lors des essais libres (Monteiro puis Michelisz) que lors des qualifications (pole pour Monteiro), les S60 sont demeurées au contact, Nestor Girolami échouant de peu (+0"239) de décrocher sa première pole avec Volvo.

Le pilote argentin, qui s'est imposé comme le leader de la formation scandinave lors de cette première journée, reste plus que satisfait du résultat final, d'autant que Volvo a par la suite remporté son duel en MAC3 face à Honda. "C'est un démarrage de rêve pour moi, de décrocher la deuxième place sur la grille, et de remporter MAC3 avec mes équipiers", se réjouissait Girolami à l'issue de la séance. "C'est ma première fois à Marrakech, et j'ai abordé les choses prudemment en essais libres, avant d'attaquer en qualifications. Nous espérons encore davantage pour demain [dimanche], et je suis vraiment content pour tout le monde dans l'équipe, qui a travaillé tellement dur pour cela."

Nick Catsburg semblait lui aussi en mesure de se hisser en Q3 mais le pilote néerlandais, qui a légèrement endommagé l'arrière de sa Volvo contre un mur de pneus en Q2, a finalement échoué à la sixième place, juste devant son équipier Thed Björk. Les deux hommes hériteront des troisième et quatrième rangs sur la grille de départ pour la Course d'Ouverture.

En tête du Championnat constructeurs

Par ailleurs, Volvo occupe officiellement la tête du Championnat du monde des constructeurs du WTCC après sa victoire en MAC3 (12 points) et les quatre unités décrochées avec la deuxième place de Girolami en qualifications. Le constructeur scandinave aborde la journée de course avec deux points d'avance sur Honda.

"Nous sommes extrêmement heureux et nous venons de remarquer que c’est la première fois que nous étions en tête d’un championnat du monde en tant que marque, et nous allons savourer pleinement cette journée”, se réjouit Alexander Murdzevski Schevdin, le directeur de la compétition chez Polestar.

“Nous avons vingt courses difficiles devant nous, mais c’est aujourd’hui et maintenant, et nous sommes très heureux. L’équipe a produit une performance impeccable. La voiture à battre sur cette piste est bien évidemment Honda, et nous étions 0,239 secondes derrière en qualifications, mais nous avons réussi à les battre en WTCC MAC3. C’est donc une belle récompense pour tout le monde dans l’équipe, qui a travaillé jour et nuit depuis la course du Qatar. Nous sommes vraiment heureux aujourd’hui."

L'an passé, Volvo a remporté son premier succès lors de sa première saison en WTCC, avec le succès de Thed Björk en Chine.

Article suivant
Ehrlacher privé de sa pole pour la course d'ouverture, Coronel opportuniste

Article précédent

Ehrlacher privé de sa pole pour la course d'ouverture, Coronel opportuniste

Article suivant

Mehdi Bennani : "Beaucoup de choses peuvent se passer"

Mehdi Bennani : "Beaucoup de choses peuvent se passer"
Charger les commentaires