Un incendie détruit encore un buggy Rebellion

L'un des deux buggys de l'équipe Rebellion a été frappé par un incendie fatal lors du Shakedown du Dakar 2022.

Un incendie détruit encore un buggy Rebellion
Charger le lecteur audio

Le Dakar 2022 a enregistré un premier abandon – si l'on excepte les quelques concurrents privés de départ à cause du COVID-19 –, alors même que la 44e édition n'a pas encore débuté. Il touche l'équipe Rebellion Motors, victime d'une terrible malchance mercredi lors du Shakedown.

Au cours de ces deux derniers jours, les organisateurs avaient préparé un parcours d'une dizaine de kilomètres permettant aux concurrents qui le souhaitaint d'effectuer un ultime roulage préparatoire avant le grand départ, qui sera donné samedi à Haïl avec un court Prologue de 19 km. C'est lors de ce Shakedown, tracé à une soixantaine de kilomètres du King Abdul Aziz Stadium, théâtre des vérifications techniques, que Rebellion a perdu l'un de ses buggys préparés par RD Limited.

Au volant du buggy DXX #251, Alexandre Pesci et son copilote Stephan Khuni ont été victimes d'un incendie très soudain. Ils ont pu quitter l'habitacle et n'ont pas été blessés, mais le véhicule a été entièrement détruit par ce feu spectaculaire, les contraignant au forfait pour le Dakar.

Alexandre Pesci, président de Rebellion Timepieces, devait participer à son troisième Dakar avec sa propre équipe après avoir terminé 43e en 2020 et avoir abandonné lors de la neuvième étape en 2021. Le team ne pourra plus compter que sur l'autre DXX, inspiré du Peugeot 3008 DKR et conçu par Romain Dumas, qui sera à son volant avec Rémi Boulanger à ses côtés.

Le même Romain Dumas avait connu une mésaventure similaire il y a deux ans. De la même manière, et dès la première étape du Dakar 2020, son buggy avait également pris feu de manière soudaine et violente, ne laissant aucune chance de pouvoir le remettre en état. L'an dernier, le Français avait terminé à la 43e place du classement général.

Lire aussi :

partages
commentaires
Dakar 2022 - Le guide pour suivre la 44e édition
Article précédent

Dakar 2022 - Le guide pour suivre la 44e édition

Article suivant

Puissance et poids inquiètent Sainz chez Audi

Puissance et poids inquiètent Sainz chez Audi
Charger les commentaires