Green ne comprend pas sa pénalité dans la course 2

Pénalisé de cinq secondes pour avoir franchi la ligne avant le leader Timo Glock (BMW) après l'inauguration du premier restart en double file en DTM, lors de la course 2 à Hockenheim, Jamie Green (Audi) se défend.

Les nouvelles règles du DTM ont rempli leur rôle lors de l'ouverture à Hockenheim et, aidées par des conditions de course particulières, ont contribué à faire des deux premières manches de la saison un beau spectacle en piste, et des courses disputées et indécises jusqu'au bout.

Inauguré lui aussi à l'occasion de ce premier rendez-vous de la saison, le système de restart sur deux files, après une période de voiture de sécurité, a chamboulé la hiérarchie de la course 2. Alors que le leader Timo Glock se retrouvait totalement englué dans le peloton au restart, Jamie Green, alors deuxième aux côtés du pilote allemand, en profitait pour prendre la première place et creuser l'écart en tête, tandis que plusieurs pilotes manquaient de s'accrocher et que les voitures arrivaient en paquet serré dans le premier virage. 

Green écopait d'une pénalité de cinq secondes, mais le Britannique avait pu avant cela se forger une avance telle qu'il pouvait conserver sa première place, puis remporter la course, malgré cette sanction. Une pénalité sur laquelle il revenait à l'issue de la course.

"Je ne vois pas vraiment de quoi ils parlent"

"Je ne vois pas vraiment de quoi ils parlent", explique le pilote anglais. "Nous discutons de ce que doit être la règle lorsque nous sommes devant [lors des redémarrages], de quand la course redémarre, qui décide quand cela repart, et ce genre de choses."

"Ce que j'ai compris, c'est que la course démarre lorsque les lumières s'éteignent et nous avons également le directeur de la course à la radio qui dit "green" [vert] lorsque la course démarre. J'ai réagi à cela, et cela a conduit à ce que je franchisse la ligne avant Timo Glock, et il semble que tout le monde l'a fait car Gary [Paffett] a dépassé avant le virage numéro 1. Je ne sais pas vraiment ce qu'il a fait, pour être honnête."

"Puis j'ai reçu une pénalité de cinq secondes pour cela. Mais j'essayais juste de conserver la même vitesse que Timo. D'après moi, il a défini la vitesse et le rythme et j'ai juste essayé de rester près de lui."

Un restart inspiré de l'IndyCar

Calqué sur les restarts pratiqués en IndyCar, ce nouveau système instauré en DTM amène désormais les pilotes à se ranger en deux files à 80 km/h lorsque la voiture de sécurité rentre dans la pitlane, avant le passage sur la ligne droite des stands, avant de reprendre leur vitesse de course à l'extinction des deux.

Cette procédure a été utilisée pour la première fois à Hockenheim après l'accident au départ de la course 2 entre les Audi de Loïc Duval et Nico Müller et la Mercedes de Robert Wickens.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim
Circuit Hockenheimring
Pilotes Jamie Green
Type d'article Réactions