Qui sont les pilotes du DTM nouvelle génération ?

Le DTM entre cette année dans une nouvelle ère an adoptant une formule basée sur des GT3. Découvrez les pilotes et équipes engagés pour ce nouveau cru 2021.

Qui sont les pilotes du DTM nouvelle génération ?

Cinq constructeurs seront présents sur la grille cette saison, notamment Mercedes, qui alignera le plus de voitures. Du côté des pilotes, quatre anciens Champions de DTM et un casting de profils expérimentés seront rejoints par sept rookies en provenance du GT3. Voici le plateau complet.

Audi

Team Rosberg

 

L'équipe fondée par le Champion du monde de Formule 1 1982 Keke Rosberg, qui a fait ses débuts en DTM en 1995, reste dans le championnat pour sa transition vers le GT3 cette année. L'équipe a connu un immense succès dans le précédent format de DTM en tant qu'écurie d'usine Audi, propulsant René Rast vers trois titres de champion au cours des quatre dernières années.

Alors que Rast n’est plus présent sur la grille suite à son transfert vers la Formule E, le Team Rosberg a recruté un remplaçant de marque en la personne de Nico Müller, principal rival de Rast sur les deux dernières saisons. Le pilote suisse sera associé au rookie américain Dev Gore, expérimenté en monoplace et en GT3 grâce à ses participations à l'Euroformula Open et au Blancpain Endurance Series (maintenant GT World Challenge Europe) ces dernières années.

Abt Spotsline

 

Également ancienne écurie d’usine Audi, Abt Sportsline sera alignée en DTM avec un trio d’Audi R8 LMS GT3. Le champion 2013 Mike Rockenfeller, en provenance de Phoenix Racing (qui ne s’alignera pas cette saison en DTM), mènera l’équipe tenante du titre cette saison.

Le pilote allemand sera épaulé par le très compétent Kelvin van der Linde, soutenu par Audi et à la découverte du DTM cette année. Âgé de seulement 24 ans, le pilote de GT3 a déjà connu le succès à de multiples reprises, notamment aux 24 Heures du Nürburgring en 2017. 

Rockenfeller et Van der Linde seront rejoints par la jeune Sophia Flörsch dans une troisième R8 LMS. L’Allemande, qui pilote également en Championnat du monde d’Endurance avec l’écurie Richard Mille en LMP2, sera la première femme en DTM depuis Susie Wolff et Rahel Frey en 2012.

BMW

Rowe Racing

 

Nouvel arrivant en DTM, Rowe apporte son expérience au championnat après ses succès aux 24 Heures de Spa-Francorchamps et du Nürburgring. Rowe possède des BMW et des Porsche dans son écurie, mais a décidé d’aligner deux M6 GT3 pour cette saison.

Un choix qui a permis à Rowe Racing de recruter deux têtes d’affiches chez BMW, avec le vétéran Timo Glock et le jeune Sheldon van der Linde, 21 ans seulement. Glock et Van der Linde étaient les deux meilleurs pilotes BMW en 2020 dans une saison dominée par Audi, notamment grâce à une victoire impressionnante de ce dernier à Assen.

Walkenhorst Motorsport

 

Walkenhorst Motorsport partage une longue histoire avec BMW et rejoint le DTM après ses succès sur les 24 Heures du Nürburgring et en Intercontinental GT Challenge au cours des trois dernières années. L’écurie a engagé le pilote BMW le plus accompli, le double Champion Marco Wittmann, pour piloter son unique M6 GT3.

Lire aussi :

Le pilote de 31 ans a démontré une constance à toute épreuve avec son ancienne écurie RMG, mais a bouclé sa pire saison l’an passé, sans aucune victoire ajoutée à son palmarès (lui qui compte 15 succès dans le championnat).

Mercedes

GruppeM

 

GruppeM a été la première écurie à annoncer son arrivée dans cette nouvelle formule du DTM en novembre dernier, avec une seule Mercedes-AMG GT3. Mais ce qui devait être une simple équipe cliente s’est transformé en une structure soutenue par l’usine, avec la signature de Daniel Juncadella.

L’Espagnol faisait partie du line-up Mercedes entre 2013 et 2018, mais s’était séparé de la marque à l’étoile l’année suivante pour rejoindre les Aston Martin de R-Motorsport. Après seulement deux saisons, il est de retour dans l’écurie tenante du titre de la Coupe du Monde FIA GT à Macao.

Mücke Motorsport

Mieux connue pour ses exploits en GT Masters et en F3 européenne, Mücke Motorsport rejoint cette année le DTM avec Mercedes et le double Champion de la catégorie Gary Paffett.

Paffett est resté dans l’ombre après une campagne inaugurale décevante en Formule E, en 2018-2019, mais retrouvera le feu des projecteurs cette année dans une écurie soutenue par Mercedes. Le pilote et le constructeur connaissent une collaboration longue de plusieurs décennies, avec une première saison ensemble dès 2003. C’est d’ailleurs le Britannique qui a permis à Mercedes de remporter son dernier titre en DTM, en 2018.

Haupt Racing Team

 

Fondée l’année dernière par Hubert Haupt, ex-pilote de DTM avec Opel et Audi, et d’anciens membres de l’écurie Black Falcon, Haupt Racing Team se présentera sur la grille avec deux Mercedes-AMG GT3.

Le champion 2012 de GT Masters Maximilian Götz sera aligné aux côtés du Français Vincent Abril, qui a piloté de nombreuses GT3 et GTE au cours des dernières années.

Winward Motorsport

 

Fraîchement couronnée dans la catégorie GTD des 24 Heures de Daytona en janvier, Winward Racing s’attaque désormais au DTM, toujours soutenue par Mercedes. L’écurie a dévoilé un duo de pilotes solide, avec Lucas Auer et Philip Ellis au volant des deux AMG GT3.

Auer a remporté de nombreuses courses en DTM avec Mercedes, et a ajouté une autre victoire à son palmarès l’an passé avec BMW. Pendant ce temps, Ellis était membre de l’équipage victorieux de la manche d’ouverture en IMSA, après avoir remporté un autre succès l’an passé en GT Masters.

GetSpeed

 

Getspeed n’alignera qu’une seule Mercedes-AMG GT3 en DTM pour l’ex-pilote de Formule 2 Arjun Maini. Le pilote, vainqueur en GP3 et en British F3, a passé les deux dernières années à conduire principalement des LMP2 en ELMS et en Asian Le Mans Series. La saison 2021 sera sa première dans une GT3.

Ferrari

Red Bull / AlphaTauri (AF Corse)

 

Red Bull était auparavant le soutien principal du pilote Audi Mattias Ekström en DTM, mais la marque autrichienne va désormais aligner deux voitures sous son propre nom. Alex Albon disputera plusieurs courses cette saison avec l’espoir de retrouver la Formule 1 en 2022. Il partagera sa voiture estampillée AlphaTauri avec Nick Cassidy, Champion de Super GT et de Super Formula.

Le pilote de l’académie Red Bull Liam Lawson portera les couleurs du géant de la boisson énergisante dans la deuxième 488 GT3. Un accord a été signé avec l’écurie d’usine Ferrari AF Corse pour gérer l’équipe.

McLaren

JP Motorsport

 

JP Motorsport participera aux manches à Zolder, Assen et au Nürburgring avec une McLaren 720S GT3 acquise il y a peu. L’ancien pilote de Formule 1 pour Jaguar, Red Bull et HRT Christian Klien sera le seul de l’écurie polonaise, après avoir terminé deuxième de la catégorie Pro-Am du GT Open la saison dernière. La structure prévoit de participer au championnat complet l’année prochaine.

Les engagés en DTM en 2021 (pilotes confirmés jusqu’à présent)

Constructeur

Écurie

Pilotes

Audi

Team Rosberg

Switzerland Nico Müller

United States Dev Gore

Abt Sportsline

Germany Mike Rockenfeller

South Africa Kelvin van der Linde

Germany Sophia Flörsch

BMW

Rowe Racing

Germany Timo Glock

South Africa Sheldon van der Linde

Walkenhorst Motorsport

Germany Marco Wittmann

Mercedes

GruppeM

Spain Daniel Juncadella

Mucke Motorsport

United Kingdom Gary Paffett

Winward Racing

Austria Lucas Auer

United Kingdom Philip Ellis

Haupt Racing Team

Germany Maximilian Götz

France Vincent Abril

GetSpeed

India Arjun Maini

Ferrari

Red Bull / AlphaTauri (AF Corse)

Thailand Alexander Albon / New Zealand Nick Cassidy

 

New Zealand Liam Lawson

McLaren

JP Motorsport*

AustriaChristian Klien*

*saison partielle seulement

partages
commentaires

Voir aussi :

Albon : Réserviste est "plus important" que le DTM pour revenir en F1

Article précédent

Albon : Réserviste est "plus important" que le DTM pour revenir en F1

Article suivant

Berger : L'arrivée de top teams en DTM justifie le choix du GT3

Berger : L'arrivée de top teams en DTM justifie le choix du GT3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Auteur Rachit Thukral