Rockenfeller : "Les règles sont les règles"

Deuxième sur la ligne d'arrivée à l'issue de la Course 2 à Zandvoort, Mike Rockenfeller (Audi) a hérité de la victoire après la disqualification du vainqueur, Marco Wittmann (Audi). Le pilote allemand se replace au championnat.

Après avoir fait son retour sur le podium sur le Moscow Raceway fin juillet, "Rocky" s'est définitivement relancé dans la course au titre après les deux manches disputées sur le circuit de Zandvoort.

Le samedi déjà, le pilote du Team Phoenix, qui s'élançait du neuvième rang sur la grille, avait réussi à se hisser au quatrième rang de la Course 1 pour empocher des points importants, derrière un podium 100% BMW.

Le lendemain, Rockenfeller figurait en sixième position à l'issue des qualifications, mais un bon rythme en course et une stratégie optimale de la part de l'équipe Phoenix lui permettaient de se hisser au deuxième rang, revenant même dans les échappements du leader Marco Wittmann en fin de course, à la faveur, il est vrai, d'un "regroupement" engendré par Loïc Duval (Audi), alors en tête et dernier pilote à ne pas s'être arrêté pour changer de gommes.

Finalement, Mike Rockenfeller ne pouvait trouver l'ouverture, et se contentait volontiers de la deuxième place. Mais il récupérait la victoire après l'épreuve, alors que la BMW de Wittmann ne contenait pas le litre d'essence résiduel à l'issue de la course, comme le stipule le règlement. Une sanction qui permettait à Rockenfeller de grimper au troisième rang du championnat, à 18 points de son équipier Mattias Ekström.

"Comme hier [samedi], je suis resté coincé derrière l'échappement d'une BMW, et j'espérais que Marco fasse une erreur, ou que ses pneus se dégradent plus rapidement que les miens", commentait Rockenfeller après la course. "Mais ce ne fut pas le cas."

Pour l'équipe, c'est fantastique que Loïc [Duval] termine sur le podium lui aussi.

Mike Rockenfeller

"Lorsque vous partez de la sixième position, une deuxième place est fantastique. Hériter de la victoire rétroactivement n'est pas la même chose que de la décrocher sur la piste. Mais les règles sont les règles et, évidemment, cela ne me dérange pas de ramener des points supplémentaires. Et, pour l'équipe, c'est fantastique que Loïc (Duval) termine sur le podium lui aussi."

La bonne affaire pour Audi

De fait, l'équipe Audi Phoenix Racing a signé le doublé avec la deuxième place (après disqualification de Wittmann) pour Loïc Duval, qui signe là son premier podium en DTM et même ses premiers points depuis ses débuts dans la discipline.

La fête est même complète chez Audi puisque Mattias Ekström est promu au troisième rang, et creuse l'écart au championnat, alors que Nico Müller est finalement classé quatrième, assurant un beau quadruplé à la marque à l'étoile, qui regrette cependant le week-end noir de René Rast, qui n'a pu marquer que les deux points de la neuvième place le dimanche avant un abandon le lendemain.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Zandvoort
Circuit Zandvoort
Pilotes Mike Rockenfeller
Équipes Phoenix Racing
Type d'article Réactions