Barcelone ne paiera pas pour accueillir la F1 et le MotoGP

Le Circuit de Barcelona-Catalunya a confirmé qu'il ne paiera pas les droits que Liberty Media et Dorna exigent pour organiser un Grand Prix, en l'absence de spectateurs dans les tribunes.

Barcelone ne paiera pas pour accueillir la F1 et le MotoGP

Mardi, la Formule 1 a confirmé ses huit premières courses pour la saison 2020, qui débutera le 5 juillet avec le GP d'Autriche, sur le Red Bull Ring. Dans ce début de calendrier, le Grand Prix d'Espagne se tiendra du 14 au 16 août à Barcelone, pour la 30e édition de l'événement sur le circuit catalan. Il s'agira du sixième rendez-vous de la saison, qui prendra place entre le GP du 70e Anniversaire à Silverstone et le GP de Belgique, à Spa-Francorchamps.

Joan Fontseré, directeur général du circuit de Barcelona-Catalunya, a révélé, après des mois de négociations en raison de la crise sanitaire mondiale du COVID-19, que l'épreuve espagnole ne paiera pas la traditionnelle redevance F1. De plus, il a assuré qu'il ne paierait pas non plus pour le MotoGP, qui doit aussi faire étape à Montmeló. 

Lire aussi :

"L'une des conditions que nous avons posées à Liberty Media et à Dorna est de ne pas payer la redevance, car nous n'aurons pas de revenus provenant des billets, ni d'impact économique sur le territoire. La situation du circuit est surréaliste car grâce à tout ce qui s'est passé, la situation économique est meilleure que les autres années", a-t-il admis à l'agence EFE. "Nous devons tenir compte du fait que l'impact économique de ces Grands Prix est généré sur le territoire et non sur le compte d'exploitation du circuit, dans lequel figure le paiement des frais d'organisation."

"Les Championnats du monde de Formule 1 et de MotoGP représentent une grande dépense pour nous en raison des droits que nous devons payer et d'un revenu relatif en billets. Là où ils génèrent beaucoup de richesse, c'est dans l'activité économique de l'environnement du circuit. Au niveau strictement économique pour le circuit, la suspension n'a pas été un fait négatif."

Il semble de plus en plus probable que le Grand Prix MotoGP de Catalogne soit tenu fin septembre ou début octobre, mais ce sera confirmé lorsque Dorna aura une meilleure visibilité sur les possibilités d'organisation des manches qui se placeront avant et après Barcelone sur le calendrier revu, qui pourrait comporter entre 12 et 16 courses"L'épreuve aura lieu le dernier week-end de septembre ou le premier d'octobre, mais nous dépendons de ce qui se passera avec les autres courses. C'est un puzzle très difficile à résoudre, chaque pays a ses propres règles et sa propre logistique."

La possibilité de deux courses catalanes de F1 et MotoGP

Pour le moment, il semble acquis que la saison de MotoGP débutera par deux courses à Jerez les 19 et 26 juillet, mais le reste du calendrier est encore à confirmer après les dernières annulations. Fontseré révèle que le circuit de Barcelone s'est rapidement positionné favorablement à l'organisation de plusieurs courses de F1 et MotoGP, laissant à Liberty Media et Dorna la décision de s'y rendre.

"Notre position avec Liberty Media était la suivante : vous savez comment nous travaillons, l'expérience que nous avons, l'endroit où nous nous trouvons et le temps que nous avons. Mais dès le début, ils ont envisagé de n'organiser qu'un seul Grand Prix ici. S'ils avaient besoin d'en faire un deuxième, nous pourrions étudier [l'idée]. Nous leur avons donné cette option. Avec le président de Dorna, Carmelo Ezpeleta, qui a été le premier directeur du circuit, nous en avons parlé dès le début. Il m'a dit qu'il ne savait toujours pas ce qu'ils allaient faire et je lui ai répondu qu'ils avaient toujours le choix."

Le directeur du circuit explique également une partie des mesures sanitaires qui seront appliquées pour lutter contre le COVID-19 lors des deux courses, qui se tiendront à huis clos : "Le premier protocole sera le contrôle de la température à l'entrée du site, qui se fera probablement par deux accès. Une fois à l'intérieur, les équipes travailleront dans une bulle et n'interagiront pas avec les employés des autres teams. Ferrari, par exemple, a déjà réservé un hôtel pour son propre usage. De plus, le circuit sera responsable de toutes les mesures de nettoyage qui devront être effectuées."

partages
commentaires
Norris a repris le volant d'une monoplace

Article précédent

Norris a repris le volant d'une monoplace

Article suivant

Wolff s'amuse des rumeurs de relation tendue avec Källenius

Wolff s'amuse des rumeurs de relation tendue avec Källenius
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , MotoGP
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Auteur Sergio Lillo
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021